CamerounEconomie

Dr Alaka révèle comment le Pr Bekolo détournait les fonds universitaires

Le Docteur Alaka Alaka participait au débat sur la chaîne de télévision Afrique Media le 27 mars 2018. Le thème sur lequel l’universitaire intervenait était : Le Cameroun: tous les voleurs de la République bientôt en prison? 

Si l’on s’en tient à l’actualité qui meuble les débats au Cameroun ces derniers temps, l’on peut comprendre que ce thème n’a pas été choisi au hasard. Il fait suite à la nouvelle vague d’arrestation de certains ministres et des responsables universitaires pour détournement des fonds publics.

Publicité

S’exprimant sur le cas du Pr Bruno Bekolo ancien recteur à l’université de douala, le Dr Alaka Alaka a révélé que Bruno Bekolo voyageait chaque vendredi en direction de yaoundé avec 5 millions de francs CFA dans ses poches.

De l’argent qu’il puisait dans les caisses de l’université de douala. Si l’ancien recteur Bruno Bekolo prenait 5 millions à chaque debut de semaine comme le révèle Dr Alaka Alaka, combien a-t-il pris en un an seulement?

Il n’est donc pas surprenant que les détournements attribués à l’ancien recteur Bruno Bekolo se chiffrent en milliards. Le spécialiste en fiscalité ne s’est pas arrêté à la seule dénonciation. Le Dr Alaka Alaka propose à l’Etat de rentrer en possession des sommes volés par le biais de la fiscalité et aussi par la saisie des biens en nature que détiennent les personnes incarcérées. Il est donc clair que pour le Dr Alaka Alaka, la solution n’est pas seulement de mettre les voleurs en prison, mais c’est surtout de récupérer l’argent détourné.

crédit photo: Afrikmag

 

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer