MondeSociété

Drame en Italie : une jeune camerounaise découpée et jetée dans une poubelle de rue

Elle était étudiante en OSS ( Opératrice Socio Sanitaire) en Italie. La jeune camerounaise Emma Pezemo âgée de 31 ans n’est plus de ce monde, elle a été retrouvée morte assassinée. Sa dépouille a été retrouvée en morceaux, dans une poubelle de rue, dans la ville de Pologne, en Italie.

Publicité
Drame en Italie : une jeune camerounaise découpée et jetée dans une poubelle de rue
Drame en Italie : une jeune camerounaise découpée et jetée dans une poubelle de rue

D’après les médias locaux, ce sont des traces de sang, ayant interpellé un passant de la ville qui ont aidées à découvrir cet acte ignominieux. C’est donc avec surprise que la police découvre le cadavre de la jeune dame en morceaux emballé dans des sacs-poubelles.

Le principal suspect et présumé coupable serait selon la police, son compagnon dénommé Jacques Honoré Ngouenet, âgé de 43 ans, ancien militaire au Cameroun et exerçant comme Agent de renseignements pour l’Etat du Cameroun.
La veille, ils auraient passé la journée ensemble. Les colocataires de la jeune dame se sont inquiétés, seulement quand elle n’est pas revenue à son domicile jusqu’au lendemain, alors que son petit ami disait n’avoir aucune nouvelle également. Ils appellent ainsi la police pour signaler sa disparition. Les agents de l’équipe de sécurité ont malheureusement trouvé Jacques pendu à son domicile.

Sur place à son domicile, les policiers retrouveront à côté de son corps, une lettre écrite de la main de Jacques, aux phrases qui contiendraient selon les enquêteurs, des éléments qui font comprendre ses responsabilités dans les faits. Les proches du présumé coupable ont révélé qu’il souffrait de troubles psycho-traumatiques. Jacques aurait été interné durant toute l’année 2020 pour recevoir des soins.

Par ailleurs, les autorités compétentes poursuivent l’enquête sur le drame.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page