À la UneDivers

Égypte: à la découverte du spa où les massages se font avec des serpents (vidéo)

Qui voudrait rendre visite à un spécialiste qui masse les gens avec des serpents ? Plusieurs l’ont essayé et ont témoigné que c’est relaxant.

Selon le propriétaire du spa, Sawat Sedki, les massages aux serpents offrent des avantages « physiques et émotionnels » aux clients s’ils sont prêts à surmonter leurs peurs et à se soumettre à la guérison serpentine.

Sedki est un massothérapeute spécialiste des serpents dans son spa au Caire, la capitale Égyptienne.

« L’objectif physique est d’améliorer la circulation sanguine et la stimulation mentale », a déclaré Sedki à Reuters. « Et le but émotionnel est de libérer des endorphines qui produisent l’hormone de joie. Cette hormone aide les gens à retrouver la confiance et renforce le système immunitaire ».

Le service qu’offre Sedki semble être une bonne affaire pour les personnes stressées. Le mouvement glissant de l’une de ces créatures sur le dos et le visage vous fait oublier tout le stress de la journée.

Pour les massages thérapeutiques, Sedki applique de l’huile sur la peau du client et place ensuite les serpents sur son corps. 28 espèces différentes de serpents non venimeux sont utilisées, dont des pythons.

Publicité


Les serpents géants, tout comme les serpents minces, sont censés soulager la douleur des clients, apaiser les migraines et améliorer la circulation sanguine.

Les serpents avaient une importance religieuse pour les anciens Égyptiens. Uraeus, le cobra égyptien stylisé assis droit sur les coiffes des anciens pharaons, symbolisait la royauté et la souveraineté. La déesse protectrice Wadjet était symbolisée par Uraeus.

Mais rien ne prouve que Sedki ait puisé dans cette mythologie ancienne pour sa massothérapie. En effet, les massages aux serpents ne sont pas nouveaux à notre époque. En Asie et en Amérique, des milliers de personnes qui affirment avoir subi cette séance ont salué son efficacité.

Publicité 2

Crédit photo : wptv

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page