À la UneCôte d'IvoireFootballNiger

Elim.CAN 2021 : la CAF prend une importante décision concernant le match Niger-Côte d’Ivoire

Bonne nouvelle pour les supporters nigériens et ivoiriens. La Confédération Africaine de Football a décidé de lever le huis clos du match qui opposera le Mena aux Éléphants de Côte d’Ivoire ce vendredi 26 mars au Stade Seyni Kountché de Niamey à partir de 16 h.

Publicité

À cause de la crise sanitaire qui a secoué le monde vers décembre 2019, la CAF avait pris des mesures importantes concernant les rencontres. De ce fait, plusieurs matchs sont joués à huis-clos, plus aucun supporter dans les gradins. C’est d’ailleurs le nouveau mode de vie dans tous les stades en Afrique comme en Europe. Une lutte importante contre la Covid-19 qui a plongé le monde dans un véritable chaos. Alors que les éliminatoires pour la CAN 2021 ont repris, la CAF a décidé de lever le huis clos pour la rencontre entre le Niger et la Côte d’Ivoire.

Actuellement dernier du groupe K, les hommes du technicien français Jean-Michel Cavalli doivent sortir le grand jeu face à une équipe puissante de la Côte d’Ivoire ce vendredi 26 à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2021. Conscients de l’enjeu et de l’ampleur de la rencontre, les responsables du football nigérian veulent mettre toutes les chances du côté du Mena National. Avoir son public à ses côtés pendant les hostilités.

En effet, le Mena a réussi à avoir de la CAF la levée du huis clos initialement imposé. L’instance dirigeante africaine a donné son autorisation pour que le match qui opposera le Niger à la Côte d’Ivoire accepte le public au stade Général Seyni Kountché de Niamey. Mais la CAF a donné un nombre limite de 2000 personnes à ne pas dépasser. Et même si cela semble peu, le Niger va profiter de cette occasion à domicile pour espérer s’imposer face aux Éléphants de Côte d’Ivoire qui n’auront certainement pas beaucoup de supporters là-bas.

Publicité 2

Pour rappel, le Mena a perdu son match aller (1-0) contre les Éléphants à Abidjan grâce à un but sur penalty de Franck Kessié.

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page