Sport

Élim. CAN 2019: malgré les craintes du Liberia, la CAF maintient la rencontre à Kinshasa

La Confédération Africaine de Football maintient la rencontre entre le Liberia et la République Démocratique du Congo, malgré la présence de l’épidémie Ebola.

Le dimanche 24 mars 2019, le Liberia et la République Démocratique du Congo vont disputer le match qui va clore la sixième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN)2019.

Publicité

Pour des raisons de crainte d’Ebola, la Fédération libérienne de football (LFA, sigle en anglais) avait adressé une lettre à la CAF, lui demandant de délocaliser ledit match.

La demande n’a pas eu d’échos favorables parce que la Confédération Africaine de Football(CAF) a estimé qu’il n’y a rien à craindre pour la tenue de la rencontre à Kinshasa.

La maladie a fait 584 morts dans l’Est de la RDC, selon un bilan publié début mars par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La Liberian Football Association (LFA) a mis en avant le traumatisme subi par le pays lors de l’épidémie d’Ebola qui l’a frappé. Pas assez pour convaincre la Confédération africaine. La réponse de la CAF a été sans appel : « Selon les rapports, le virus se trouve très loin de Kinshasa et il n’y a aucun risque d’organiser le match RDC-Libéria comme prévu… La CAF est en contact avec l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et suit la situation de près pour assurer l’organisation du match dans les meilleures conditions » a déclaré Samson Adamu, le directeur des compétitions de la CAF, dans un email envoyé à la LFA, le 17 mars.

Emeraude ASSAH

Crédit photo : Afrikmag

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer