MondePolitique
A la Une

Elizabeth II :  » Sa Majesté n’est pas décédée de vieillesse… », un journaliste révèle un secret

Alors que le Buckigham Palace avait annoncé le 29 septembre dernier que la Reine Elizabeth II était décédée de vieillesse, un journaliste à fait de troublantes révélations sur les vraies raisons de sa mort.

Dans une biographie consacrée à Elizabeth II, un spécialiste assure que la monarque a lutté contre une maladie. La famille royale l’aurait autorisé à faire ces révélations.

Le journaliste Gyles Brandreth a révélé dans sa biographie  » Elizabeth : An Intimate Portrait « que la Reine n’est pas décédée de  » vieillesse «  comme l’avait indiqué le Buckigham Palace et comme l’a écrit le médecin de la famille royale dans son certificat de décès. Elle serait plutôt morte à la suite d’un combat contre le cancer.

« J’avais entendu dire que la reine avait une forme de myélome. Cancer de la moelle osseuse qui expliquerait sa fatigue et sa perte de poids, et ces « problèmes de mobilité » dont on nous a souvent parlé au cours de la dernière année de sa vie, a écrit Gyles Brandreth dans sa biographie. Le symptôme le plus courant du myélome est la douleur osseuse, en particulier dans le bassin et le bas du dos, et le myélome multiple est une maladie qui touche souvent les personnes âgées. »

« Actuellement, il n’y a pas de remède connu. Mais le traitement, y compris les médicaments pour aider à réguler le système immunitaire et les médicaments (…) peut réduire la gravité de ses symptômes et prolonger la survie du patient (…) », peut-on lire dans cette biographie. 

La Reine Elizabeth II est décédée le 8 septembre dernier, à l’âge de 96 ans, dans sa résidence écossaise de Balmoral.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!