Société

Elle est condamnée à 30 ans de prison pour avoir fait une fausse couche

Alors qu’elle était dans son dernier mois, Teodora Vasquez a été victime d’une fausse couche. La jeune femme a fait une hémorragie et son bébé est mort-né. Elle a donc été jugée coupable d’homicide et est condamnée à 30 ans de prison par le tribunal du Salvador.

Au Salvador, la législation anti-avortement est parmi les plus strictes au monde. Le Code pénal prévoit une peine de deux à huit ans de prison pour les cas d’avortement. Dans certains cas, cela est considéré comme un homicide aggravé, puni de 30 à 50 ans de prison de réclusion.

Publicité

En 2008, avait eu lieu un premier procès où Teodora Vasquez avait écopé de la même peine. L’un des juges qui avait siégé a déclaré « Le tribunal a estimé que la première condamnation devait être confirmée ». Avant le verdict, l’avocat de la défense, Victor Hugo Mata, avait demandé à la cour de corriger son erreur en la libérant, plaidant que sa cliente n’a commis aucune faute. Le tribunal devait soit annuler sa condamnation, soit ordonner un nouveau procès ou confirmer sa peine de trente ans de réclusion. La jeune femme a expliqué ce mercredi aux trois juges ce qui lui est arrivé le jour où elle a perdu sa fille.

Victime d’hémorragie

D’après la représentante du parquet, la jeune dame aurait caché la grossesse parce qu’elle ne voulait pas d’un bébé. Pourtant la jeune femme était enceinte de neuf mois quand elle a appelé les urgences le 14 juillet 2007. N’ayant pas de réponse des services d’urgences, elle a été victime d’une hémorragie et son bébé était mort-né. En découvrant le cadavre de ce dernier, un employé du collège avait prévenu la police et la jeune femme, encore inconsciente, avait été arrêtée.

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page