Culture & LoisirsPeople

« Elle fait fausse route, » Matt Pokora règle ses comptes avec Aya Nakamura

Invité de l’émission TPMP ce lundi 7 décembre, Matt Pokora n’a pas pu échapper aux questions sur la récente sortie d’Aya Nakamura et a tenu à tirer les choses au clair.

Publicité

Présent sur le plateau de l’émission de divertissement Touche Pas à Mon Poste (TPMP), le célèbre artiste pop français, Matt Pokora a été amené à répondre aux questions de Cyril Hanouna et ses chroniqueurs concernant la star du Rnb français, Aya Nakamura, suite à sa récente déclaration sur Twitter après le sacre (Meilleur artiste français de 2020) du parrain de Téléthon 2020. Le chanteur de 35 ans a donc profité de cette occasion pour régler ses comptes avec l’interprète de « Jolie Nana » qui l’avait critiqué il y a quelques semaines. 

En effet, le 8 novembre dernier, à l’occasion des MTV EMA, Aya Nakamura avait farouchement allumé dans un tweet (supprimé plus tard) l’ancien coach de The Voice après que ce dernier ait remporté le trophée aux NRJ Music Awards 2020. Visiblement, cela n’a pas plu à la jeune star qui se voyait gagnante de ce trophée. « Il a gagné pour quels sons ? Rien contre lui, mais il n’est même pas dans le top 10« . Avait-elle lâché. 

Un mois après cette sortie, Matt Pokora répond enfin à la jeune artiste de 24 ans, il a tenu à mettre les points sur les « i ». Le chanteur est revenu sur la fameuse histoire de « Top 10 » évoqué par Aya tout en affirmant qu’elle fait « fausse route ». 

Publicité 2

« Là où elle fait fausse route… Après qu’elle mérite, il n’y aucun problème, mais juste là où elle a fait une erreur, c’est quand elle parle de Top 10. Le top 10 streaming ? Non, le top 10 streaming, j’y suis pas. Par contre, le top 10 physique, j’y suis, le top 10 de remplissage de tournées, j’y suis depuis dix-sept ans !  A-t-il lâché. En fait, il y a deux générations, qui s’opposent : d’un public, d’une génération qui a commencé en 2003 et un public qui est là depuis trois ans et qui est très stream. Le problème d’un public streaming, c’est que ce sont beaucoup de touristes. C’est le buzz du moment, beaucoup de gens qui l’écoutent, c’est une certitude. Mais quand on vend 500 000 albums dont les trois-quarts sont en streaming, on peut ne pas garantir que ça soit 400 000 supers fidèles qui vont voter. Moi quand j’en ai 300 000, j’en ai 300 000 qui votent !« .  

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page