Divers

En 2016, les Zimbabwéens ont utilisé 109 millions de préservatifs

Plus de 100 millions de préservatifs ont été distribués en 2016 contre 80 millions en 2014 pendant la même période, a annoncé le ministère zimbabwéen de la Santé.

Selon des informations dudit ministère, 109,5 millions de condoms ont été utilisés l’an dernier. A en croire les responsables, 105 millions de préservatifs masculins et 4,5 millions de préservatifs féminins ont été distribués, l’utilisation de préservatifs féminins demeurant faible.

Publicité

Selon les données de l’ONU, le Zimbabwe est classé au 10e rang parmi les 37 pays à forte utilisation de préservatifs  derrière le Swaziland, le Nigeria, l’Ukraine, le Belize, l’Ile Maurice, le Gabon, le Lesotho et Haïti.

L’utilisation de préservatifs pour une  pratique s3xuelle sans danger a aidé le pays à réduire le nombre de nouvelles infections au VIH.

L’association nationale du SIDA déclare que les infections au VIH ont été réduites de moitié pour les adultes entre 2009 et 2015 et de 30% chez les enfants de 2010 à 2015.

Les taux de mortalité liés au VIH et au SIDA ont également diminué de 30% pour les adultes et les enfants en 2015.

Au Zimbabwe, près de 1,5 million de personnes vivent avec le VIH sur une population de 13 millions d’habitants.

Le jour de la Saint-Valentin, le pays s’est joint au reste du monde pour célébrer la Journée mondiale du préservatif sous le thème « Toujours dans la mode ».

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a déclaré qu’il était déterminé à assurer la promotion des préservatifs que l’Organisation mondiale de la santé et l’UNAIDS considèrent comme l’un des moyens de prévention du VIH les plus éprouvés.

Publicité 2

« L’utilisation de l’un ou l’autre, préservatif masculin ou féminin ont ajouté l’avantage d’être aussi une méthode de planification familiale qui empêche les grossesses non planifiées », lit-on dans la déclaration.

La position de la Fondation des soins de santé du Zimbabwe (HCFZ) est que les préservatifs demeurent un élément clé des programmes de prévention du VIH à fort impact.

« Ce n’est pas le moment de réduire le financement des préservatifs, mais plutôt de l’augmenter », dit le HCFZ.

Au Zimbabwe, les préservatifs sont distribués gratuitement par le gouvernement et certaines ONG

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page