AfriqueGhana

Environ 50% des hommes au Ghana sont impuissants, révèle un chercheur

Un Ghanéen et directeur exécutif de la Sexual Health Foundation, Dr Samuel Amanamah, a révélé qu’environ 50% des hommes âgés de 40 à 70 ans au Ghana souffrent de dysfonction érectile (DE).

Selon l’urologue consultant, ce sont les personnes souffrant de maladies comme le diabète et l’hypertension sans le savoir qui en sont le plus victimes.

Publicité

La dysfonction érectile (DE) est une condition dans laquelle un homme a régulièrement du mal à obtenir ou à maintenir une érection ferme.

Cette situation, a-t-il expliqué, a un impact social négatif sur les familles, la société dans son ensemble et doit donc être traitée.

Le Dr Samuel Amanamah, qui est également sexapathologue, en a fait la révélation dans son discours lors d’un symposium sur les défis de la dysfonction sexuelle chez l’homme, le dimanche 20 septembre 2020, à Kumasi.

Le symposium était organisé par la Sexual Health Foundation, une organisation non gouvernementale basée à Kumasi.

« La plupart des hommes âgés de 40 à 70 ans souffrant de dysfonctionnements sexuels dus à des maladies comme le diabète et l’hypertension qui leur sont inconnus. La situation crée beaucoup de déstabilisations familiales conduisant à des foyers brisées », a-t-il déclaré.

Pour trouver des solutions au problème, le Dr Amanamah a conseillé aux hommes âgés de 40 à 70 ans de vérifier régulièrement leur état de diabète et d’hypertension lorsqu’ils subissent une forme quelconque de dysfonctionnement sexuel.

«Les gens devraient également s’abstenir de toute forme d’automédication pour éviter les complications à un stade avancé, mais plutôt consulter un médecin lorsqu’ils éprouvent de telles conditions», a-t-il également conseillé.

L’urologue consultant a déclaré que la médecine orthodoxe est le meilleur traitement pour la dysfonction érectile, quel que soit le stade, qu’il soit léger, modéré et sévère, et qu’il faut donc consulter un médecin à un stade précoce de la maladie.

Publicité 2

«L’essentiel est que la dysfonction sexuelle ou érectile peut être traitée, que ce soit au stade léger, modéré ou sévère, quel que soit l’âge. Il faut aller à l’hôpital, expliquer son état et un traitement sera administré pour regagner son érection », a-t-il encouragé.

Bien qu’un bon nombre de cas d’infertilité et d’impuissance peuvent être liés à des maladies ou à d’autres problèmes liés à la santé, des études ont montré qu’il existe de nombreuses habitudes quotidiennes simples et apparemment inoffensives chez les hommes qui pourraient les causer aussi.

Découvrez dans l’article ci-dessous 6 habitudes quotidiennes qui pourraient rendre les hommes impuissants et affecter leur santé sexuelle sans qu’ils ne le sachent.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page