Eswatini (ex-Swaziland) : le gouvernement interdit une compétition de sorcellerie

1

Une compétition opposant des sorciers qui devait se tenir ce week-end a été interdite, selon un communiqué du gouvernement.

Les organisateurs avaient prévu de tenir la compétition à Manzini, la deuxième ville d’Eswatini, un pays enclavé d’Afrique australe dirigé par le roi Mswati III, un des derniers monarques absolus du monde.

Publicité

De véritables combats de sortilèges, incantations et autres pratiques vaudou, pour montrer lequel des sorciers est le plus puissant, c’était une telle cérémonie que « Africa Gama » voulait organiser.

« La compétition proposée de sorcellerie et de sorts magiques était inconnue dans le pays et était considérée comme une anomalie dans la vie des habitants d’Eswatini », a déclaré le porte-parole du gouvernement Percy Simelane dans un communiqué.

« Le gouvernement n’approuvera aucune compétition de cette nature. Quiconque persistera dans une activité liée à la sorcellerie sera confronté à toute la force de la loi ».

La déclaration, publiée mardi, indique que la loi de 1889 sur la sorcellerie définit la sorcellerie ou la pratique du vaudou comme une infraction punissable.

« Le gouvernement ne peut pas rester les bras croisés pendant que la vie des citoyens de ce pays est exposée à des pratiques illégales et bizarres qui risquent d’empoisonner l’esprit (des Swazis), surtout celui des enfants. Le gouvernement n’autorisera pas la concurrence vaudou, point final », a souligné Percy Simelane.

The Times du Swaziland a cité mercredi « Africa Gama », l’organisateur de l’événement, qui a déclaré que la compétition opposerait les sorciers aux guérisseurs traditionnels, comme cela se faisait sous le règne du roi Sobhuza II, mort en 1982.

Crédit photo : facetofaceafrica

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X