USA

États-Unis : Après 225 ans, un ancien marché d’esclaves va être détruit

Suite à un vote des fonctionnaires, une structure qui était un marché d’esclaves dans l’ancienne capitale de la Géorgie va être détruite. Le conseil municipal de Louisville, en Géorgie, a voté mardi pour détruire le bâtiment – l’Old Market House – situé au milieu du centre-ville de la petite ville.

L’Old Market House de Louisville, construit vers 1795, est un pavillon couvert en plein air où les esclaves étaient vendus avec des terres et d’autres biens ménagers. Il est inscrit au Registre national des lieux historiques.

Publicité

Le mois dernier, le conseil municipal de Louisville a créé un comité consultatif de 14 membres pour l’Old Market House et a initialement voté sur une proposition de destruction.

Le comité consultatif a reçu 70 lettres concernant la structure ; 42 d’entre elles ont voté en faveur de la destruction de ce marché et 16 autres ont voté pour qu’elle reste en place.

« Je veux juste que tout le monde se réunisse, a déclaré Nikki Tarver, du comité consultatif. « Je veux que le centre-ville soit un endroit que tout le monde aime et pour l’instant il ne l’est pas. J’ai donc le sentiment que pour les générations futures et actuelles, nous devons faire quelque chose. Et le moment est venu. Nous avons cette plateforme et c’est le moment idéal pour l’utiliser. »

Une pétition qui a été lancée en juin pour enlever la structure a été signée près de 5 000 fois. Pour l’instant, on ne sait pas où la structure sera déplacée et ce qui la remplacera, ni si des restrictions seront imposées à son déplacement.

« Depuis notre dernière réunion de commission, des questions concernant la légalité du droit de passage ont été posées ; et le sénateur d’État Jesse Stone a demandé au procureur général de l’État d’émettre un avis sur la légalité du déplacement de cette structure historique », a déclaré Lillian Easterlin, directrice administrative exécutive du comté de Jefferson, à CNN.

Publicité 2

La traite transatlantique des esclaves, qui s’est étendue sur 400 ans, a vu de nombreux Noirs transportés d’Afrique et envoyés en Amérique, notamment aux États-Unis, pour travailler dans les plantations. Avant et après avoir quitté le continent, ces esclaves étaient souvent envoyés dans des marchés d’esclaves où ils étaient vendus aux enchères.

Crédit photo : facetofaceafrica

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page