Divers

Éthiopie : une femme porte un fœtus mort dans son ventre pendant 13 ans

La semaine dernière, l’hôpital de référence du comté de Mandera a mené avec succès la première opération de lithopédie en Afrique centrale et orientale sur une jeune éthiopienne.

Hawa Adan, 31 ans, portait un fœtus mort dans son ventre depuis 13 ans. La jeune femme avait été dans de nombreux hôpitaux de son pays sans jamais obtenir de diagnostic correct.

Éthiopie : une femme porte un fœtus mort dans son ventre pendant 13 ans

Cependant, elle est entrée au Kenya en septembre et les chirurgiens de l’hôpital de référence de Mandera ont découvert la cause de son abdomen gonflé et ont programmé une opération. Elle n’a pas pu respecter le rendez-vous pendant deux mois.

Publicité

Elle s’est de nouveau présentée à l’hôpital ce mois-ci. Elle a été opérée le 17 novembre. Et l’opération a été non seulement un succès, mais historique.

Éthiopie : une femme porte un fœtus mort dans son ventre pendant 13 ans

Le gouverneur de Mandera, Ali Roba, a été émerveillé par son histoire. « Hawa avait déjà visité la plupart des hôpitaux en Éthiopie, mais n’a jamais obtenu de diagnostic correct. En septembre, elle a tenté sa chance au Mandera County Referral Hospital. »

Son état a fait l’objet d’une enquête approfondie et un scanner a montré que Hawa souffrait de lithopédion, une maladie rare.

Le lithopédion survient lorsqu’un ovule fécondé se développe dans la trompe de Fallope au lieu de l’utérus.

Éthiopie : une femme porte un fœtus mort dans son ventre pendant 13 ans

La trompe de Fallope ne peut permettre au fœtus de se développer que jusqu’à une certaine limite au-delà de laquelle il se rompt et est évacué dans la cavité abdominale.

Dans la plupart des cas, le fœtus meurt en raison de la dureté de l’environnement extra-utérin. Peu d’entre eux atteignent la maturité.

Selon M. Roba, seuls 300 cas de ce type ont été signalés dans le monde et, jusqu’en septembre, aucun en Afrique centrale et orientale. Le diagnostic est rapide dans les pays disposant de bonnes infrastructures sanitaires.

Éthiopie : une femme porte un fœtus mort dans son ventre pendant 13 ans

Dans le cas de Hawa, le fœtus s’est développé dans la cavité abdominale jusqu’à environ 30 semaines, date à laquelle il est mort.

« Elle a porté le fœtus mort pendant 13 ans et n’a été diagnostiquée que lorsqu’elle est venue au MCRH en septembre. Mais elle ne s’est pas présentée pour l’opération prévue », a déclaré M. Roba.

Publicité 2

Éthiopie : une femme porte un fœtus mort dans son ventre pendant 13 ans

Hawa est revenue au centre lundi et a été opérée mardi. « Au MCRH, elle a été opérée et a réussi à mettre au monde le bébé en pierre. Après un examen approfondi, il s’agissait d’un bébé de sexe masculin, avec le placenta et un cordon de 1,75 kg », a déclaré le gouverneur.

Hawa est en convalescence à l’unité chirurgicale.

Crédit photo : thestar

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page