Cameroun

Eto’o explique les raisons du refus de Joël Matip de retourner en sélection nationale

Le légendaire attaquant camerounais Samuel Eto’o est récemment revenu sur le dossier Joël Matip concernant les raisons pour lesquelles il refuse de rejoindre l’équipe nationale camerounaise.

Publicité

Au cours d’un recent entretien avec Alain Foka, journaliste à RFI, Samuel Eto’o accuse un groupe de joueurs dont il n’a pas voulu citer les noms, qui seraient à l’origine du refus de Joël Matip de revenir en sélection nationale. Pour Samuel Eto’o, le jeu de ce groupe fonctionne très bien parce que si Matip revient certains n’auront plus de place dans cette équipe nationale.

Eto'o explique les raisons du refus de Joël Matip de retourner en sélection nationale

“Joël Matip, quand il est arrivé en sélection nationale avec Éric Maxime Tchoupo-Moting, j’ai tout fait pour qu’ils se sentent bien dans cette maison. Ceux-la même qui pensent que l’équipe nationale appartient à un geoupe, avec des managers tapis dans l’ombre qui font des business avec certains dirigeants, avec l’ingérence parfois des ministres qui étaient là au niveau de la fédération, ils ont tout dit 10 ou 12 ans plus tard, Matip ne vient pas à l’équipe nationale parce qu’il ne s’entend pas avec Eto’o. Moi je suis allé rencontrer Matip à Liverpool avec son papa il y a un an pour qu’il revienne en sélection nationale. Parce qu’il y a un groupe de joueurs qui ont tout fait pour qu’il ne revienne pas, avec leurs managers, parce qu’il fallait que tel ou tel joueur joue pour qu’il soit vendu. C’est l’Éternel problème” déclare Samuel Eto’o.

Eto'o explique les raisons du refus de Joël Matip de retourner en sélection nationale

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer