SantéSociété

Étude: les fumeurs de marijuana en proie à une maladie cardiaque mortelle

Selon une étude, les fumeurs de marijuana sont plus susceptibles de développer une maladie cardiaque potentiellement mortelle s’ils en fument régulièrement.

Les consommateurs de marijuana sont 35 % plus susceptibles d’être diagnostiqués avec une fibrillation auriculaire dans la décennie par rapport aux non-consommateurs.

Les chercheurs ont déclaré que la maladie cardiaque est le type le plus courant d’arythmie cardiaque traitée pouvant entraîner un accident vasculaire cérébral, une insuffisance cardiaque et d’autres complications cardiaques. Mais la maladie peut souvent ne pas être diagnostiquée car de nombreuses personnes ne présentent aucun symptôme.

La dernière étude, qui comprenait des données de 23 millions de patients, a également examiné le risque d’arythmie cardiaque chez les utilisateurs d’autres drogues. Les consommateurs de cocaïne étaient 61 % plus susceptibles de développer une FA (fibrillation auriculaire ) que les personnes qui n’en consommaient pas.

Les personnes qui consommaient des opiacés, qui peuvent inclure de l’héroïne et des médicaments sur ordonnance, présentaient un risque accru de 74% de développer une arythmie sévère.

Le rapport, rédigé par des chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco, a été publié dans le European Heart Journal.

 Ils ont écrit: “Malgré une association plus faible avec la FA incidente que les autres substances, la consommation de cannabis présentait toujours une association d’une ampleur similaire ou supérieure à des facteurs de risque tels que la dyslipidémie, le diabète sucré et les maladies rénales chroniques. En outre, les personnes consommant du cannabis présentaient un risque relatif similaire d’incident de FA que celles consommant du tabac traditionnel ».


En cas de fibrillation auriculaire, les cavités supérieures du cœur, ou les oreillettes, battent de manière chaotique et désynchronisée avec les cavités inférieures, ou ventricules du cœur.

Les chercheurs ont analysé les données de chaque admission à l’hôpital et de chaque visite dans les établissements chirurgicaux ambulatoires et les services d’urgence en Californie de 2005 à 2015, recueillant des informations auprès d’un total de 23 millions de personnes.  Seule une fraction des patients inclus dans l’étude consommaient des drogues : 132 834 consommaient du cannabis, 98 271 consommaient de la méthamphétamine, 48 700 consommaient de la cocaïne et 10 032 consommaient des opiacés.

La marijuana est la troisième drogue la plus consommée aux États-Unis derrière l’alcool et le tabac, et sa prévalence augmente à mesure que de plus en plus d’États adoptent ses propriétés thérapeutiques et médicinales.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!