À la UneCôte d'IvoireSanté
A la Une

Exclusif-Coronavirus/ Des cache-nez contiennent des produits cancérigènes: l’inquiétante découverte qui fait peur

Des chercheurs européens viennent de faire une importante découverte dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19. Mais, cette fois ce n’est pas une découverte très intéressante. Car elle pourrait faire repenser toute la stratégie du combat contre le virus.

Des scientifiques affirment avoir trouvé des preuves que certains masques faciaux qui sont en vente et utilisés par le grand public sont imprégnés de produits chimiques toxiques. En effet, des tests préliminaires ont révélé des traces d’une variété de composés qui sont fortement limités pour des raisons à la fois sanitaires et environnementales. 

Publicité

Ces scientifiques disent avoir découvert le formaldéhyde, un produit chimique connu pour provoquer le larmoiement des yeux; une sensation de brûlure dans les yeux, le nez et la gorge. Il fait tousser, donne une respiration sifflante et des nausées. 

Le professeur Michael Braungart, directeur de l’Institut environnemental de Hambourg, a effectué des tests sur des masques qui avaient provoqué des éruptions cutanées. Ce que nous respirons par la bouche et le nez sont en fait des déchets dangereux», a déclaré le professeur Braungart. 

Ces masques usagés contenaient du formaldéhyde et d’autres produits chimiques. 

Le formaldéhyde est le produit chimique qui donne l’odeur «propre» lorsqu’un nouveau pack de masques est ouvert. Il a également trouvé de l’aniline, un cancérigène connu. 

« Nous avons trouvé du formaldéhyde et même de l’aniline et avons remarqué que des parfums artificiels inconnus étaient appliqués pour couvrir les odeurs chimiques désagréables du masque », a-t-il déclaré. Dans le cas des masques chirurgicaux de couleur bleue, nous avons trouvé du cobalt – qui peut être utilisé comme colorant bleu, a dit encore le scientifique. 

« Dans l’ensemble, nous avons un cocktail chimique devant notre nez et notre bouche qui n’a jamais été testé pour la toxicité ou les effets à long terme sur la santé », a-t-il déclaré. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page