AfriqueSociété

Explosions à Beyrouth : le Président Michel Aoun contre des enquêtes internationales ?

Après les explosions qui ont eu lieu à Beyrouth au Liban, les enquêteurs nationaux comme internationaux sont à pied d’oeuvre pour situer les responsabilités. Le Président Libanais, Michel Aoun a fait savoir qu’aucune piste n’est écartée dans cette affaire.

Deux explosions se sont produites à Beyrouth le mardi 4 août dernier à Beyrouth causant la mort de plusieurs personnes et faisant plusieurs blessés graves. Le bilan provisoire fait état de 154 morts et des milliers de blessés.

Publicité

Suite aux explosions, les investigations menées par les enquêteurs ont permis d’arrêtés 19 suspects dans l’administration libanaise. Parmi les personnes arrêtés, figure le directeur du port, ainsi que des fonctionnaires du port et des douanes. Ceux-ci seront interrogés sous haute surveillance, selon nos sources.

Lors d’une interview accordée à des journalistes, le Président libanais, Michel Aoun  a indiqué que les enquêteurs utiliseraient toutes les pistes, y compris une intervention extérieure. Selon les autorités, les explosions ont été causées par le rapprochement entre 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium entreposés et un stock de feu d’artifice. Mais plusieurs sources concordantes indiquent que les explosions ont été provoquées par des travaux de soudage d’une porte.

Le Chef de l’Etat libanais a exclu toute enquête de l’extérieur comme l’a demandé le président français, Emmanuel Macron, lors de son déplacement dans le pays, le jeudi dernier. Pour lui une enquête extérieure voilera la vérité.

Dans une allocution télévisée vendredi, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah a de son côté nié toute implication dans ces explosions.

Alors que les résultats des enquêtes sont attendus pour ce samedi, le bâtonnier de l’ordre des avocats de Beyrouth, Melhem Khalaf, a pour sa part indiqué qu’« Il faut que l’enquête soit sérieuse, indépendante et qu’elle puisse être transparente. On n’acceptera en aucun cas que cette voix de responsabilisation ne soit pas entendue ». Pour lui, de bonnes enquêtes donneront de la crédibilité au Liban.

Publicité 2

La double explosion a fait monter d’un cran la colère des populations qui se plaignaient déjà de la mauvaise gestion du gouvernement en place. Plusieurs manifestations ont lieu dans le pays ces derniers jours. Ce samedi soir, des manifestations sont encore prévues dans la capitale libanaise.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page