Sport

FC Barcelone: Messi, Dembélé, Coutinho, voici leurs nouvelles clauses libératoires

Ces clauses libératoires tiennent beaucoup à cœur les dirigeants catalans, car elles ont un enjeu important pour le FC Barcelone. Autrefois, il était reproché au Real Madrid d’exagérer dans la fixation des clauses libératoires. Aujourd’hui, le Barça a aussi revu sa politique.

Cela nous fait jeter un coup d’œil sur la clause libératoire de Ronaldo, Bale et Benzema fixée par le Real Madrid à 1 milliards d’euros. Le FC Barcelone qui tenait compte jusqu’ici de la réalité du marché a revu sa politique. Désormais, tous les joueurs majeurs que le club signe sont blindés pour quiconque voudrait les acheter.

Publicité

Philippe Coutinho et Ousmane Dembélé : 400 millions d’euros chacun

A peine vient-il de signer, que la clause libératoire de Philippe Coutinho a été fixée à 400 millions d’euros. Arrivé le samedi dernier au FC Barcelone en provenance de Liverpool, le prix à payer pour quiconque voudrait débaucher le brésilien est de 400 millions d’euros.

La même clause libératoire a été fixée à l’ailier français Ousmane Dembélé, arrivé cet été, en provenance du Borussia Dortmund pour 120 millions d’euros.

Pour Messi, il faut en rajouter

Au FC Barcelone, la clause la plus haute et importante est celle du génie argentin Lionel Messi. Au moment de la prolongation de son contrat, la clause libératoire de Messi était de 300 millions d’euros. L’Argentin a finalement paraphé son contrat de trois ans et demi de plus, au mois de novembre 2017. Ainsi, il est devenu le joueur le mieux payé au monde avec une clause libératoire rehaussée à 700 millions d’euros.

Annoncé récemment par le journal El Mundo en Espagne que la Pulga pourrait quitter le club librement, le père du joueur a démenti l’information. « Il n’a rien signé de tel » assure le père de Messi.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer