France: Vers l’expulsion de l’Imam salafiste algérien de la mosquée de Marseille

2

Jeudi dernier, la commission des magistrats a ouvert la voie à l’expulsion de l’Imam Salafiste El Hadi Doudi. C’est sous la demande du ministre de l’intérieur que cette voie a été ouverte. L’imam salafiste est soupçonné d’avoir mené des prêches radicaux et haineux dans sa mosquée de Marseille contre les femmes, les juifs et les chiites.

Gerard Colomb le ministre français de l’intérieur a engagé une procédure d’expulsion à l’encontre de cet Imam de 63 ans.  El Hadi Doudi est arrivé en France en 1981. Il est depuis quelques temps très suivi sur internet. Ses prêches sont surtout orientés vers des “actes de provocation explicite et délibérée à la discrimination, à la haine ou à la violence“.

Publicité

Le 11 décembre dernier, la police préfecture de police des Bouches-du-Rhône avait ordonné la fermeture pour six mois de la mosquée As-Sounna, là où officiait cette “référence du salafisme”, au centre de Marseille.

Il était reproché à l’Imam de tenir des discours qui “appellent à la défaite et à la destruction des mécréants“, “incitent à l?application de la loi du talion à l?encontre de ceux qui combattent Dieu et son prophète et à l?égard desquels la sentence de Dieu est la mort ou la crucifixion“. Ou encore des propos qui “présentent les Juifs comme des “impurs”, “les frères des singes et des porcs” et incitent à prononcer la formule “Allah akbar” dans les lieux publics pour “effrayer les mécréants””.

Ses opinions sur la mise à mort des auteurs d’adultère lui étaient reprochés. “Il m’est insupportable d’entendre des musulmans critiquer la lapidation, la qualifiant de barbarie, alors que la loi de Dieu y fait référence pour les personnes coupables d’adultère“, avait-il déclaré publiquement. “Oui, j’ai parlé de cela”, a précisé l’imam à l’audience mercredi,car c’est la charia islamique mais je n’ai pas dit qu’il fallait pratiquer cette loi“.

Me Nabil Boudi, l’avocat de l’Imam avait reproché les autorités d’avoir “extirpé quelques citations parmi des dizaines de milliers de prêches“. “Il peut s’agir de versets du Coran, de propos tronqués par la traduction ou de bouts de phrases“, avait-il souligné.

Publicité


crédit photo: libération

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. Avatar

    C’est n’est pas normale de fermer une mosquer ,c’est les versets du couran qu’il evoque c’est tout.

  2. Avatar

    C’est de l’injustice . pourquoi ferme la mosquée la où prié les musulman ou-bien c parce qu’il déshonneur l’islam … L’islam avant tout

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X