À la UneFootball
A la Une

Gabon : après le mauvais traitement en Gambie, Arsenal prend une décision pour Aubameyang !

Après leur mauvais traitement en Gambie lors du dernier rassemblement des panthères du Gabon, Aubameyang et d’autres joueurs voudraient jeter l’éponge avec la sélection.

Selon les informations recueillies sur un site gabonais, l’attaquant des gunners et plusieurs autres joueurs pourraient ne plus honorer les prochaines sélections avec leur pays. Les raisons de cette décision sont liées au mauvais traitement dont ils ont été victimes à l’aéroport de Gambie lors du match des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations perdus face aux scorpions (2 – 1).

L’information a été donnée par le sélectionneur gabonais Patrice Neveu, il l’a fait savoir au micro de Canal+ après leur rencontre : « La résultante de ce qui s’est passé avant le match va entraîner de gros problèmes à la sélection gabonaise puisqu’Arsenal a appelé Aubameyang et ils ne le libéreront plus, et c’est également le cas pour d’autres joueurs d’autres clubs ».

Appelant logiquement la Confédération africaine de football (CAF) à « prendre une position ferme à travers des sanctions notamment », Patrice Neveu a conclu en soulignant à juste titre, « que des joueurs de haut niveau ont besoin d’avoir un minimum de confort quand ils viennent en sélection et surtout pas des conditions aussi mauvaises et désastreuses pour l’humain ».

Un message qui a le mérite d’être clair. On peut dire que les images des joueurs professionnels qui ont passé la nuit à même le sol dans un aéroport en Gambie ont sali le football africain. Si l’attitude gambienne n’a pas plu aux Gabonais eux-mêmes, le reste du monde n’a non plus pas apprécié ce manque de respect.

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page