Afrique

Togo: un garant des us et coutumes dort à la belle étoile. Photo

chef

Un fait alimente les discussions dans les rues, dans les marchés et dans les foyers à Lomé. En effet, depuis e 24 mai 2017, un garant des us et coutumes, le chef de quartier Awouya 1er dans le canton d’Agoé-Assiyéyé dort à la belle étoile.

Le chef a été délogé de son palais royal par la force sur ordre d’un huissier. Le garant des us et coutumes a été victime d’un litige foncier. Ses effets et toute sa famille se retrouvent à la rue.

La désolation mardi devant le désormais ex-domicile du Chef

Le litige foncier qui devient le cauchemar du chef de quartier dans le canton d’Agoé-Assiyéyé, une banlieue populaire de Lomé, ne date pas d’aujourd’hui. Selon les informations, ce litige foncier date des années 1960. Il oppose le chef de quartier à un de ses voisins.

Selon les informations, cette affaire aurait été tranchée par la justice en 1976. Et le dossier, d’après plusieurs voisins, est considéré classé par la justice. Mais, contre toute attente, le dossier a refait surface et c’est le chef de quartier qui vient d’être délogé de son palais.

Son délogement est fait sur autorisation d’un huissier de justice. L’infortuné était resté torse nu devant ses bourreaux qui l’ont presque violenté.

« J’ai été complètement déshabillé. Sans l’autorité des forces de l’ordre, ils vont même m’enlever mon pantalon », raconte-t-il. Malheureusement, face à cette situation que beaucoup considèrent comme un sacrilège, le ministre en charge de l’administration territoriale et des collectivités n’a fait aucune réaction. A Lomé, le calvaire de ce chef fait la Une dans les médias de la place, qui reviennent largement sur cette triste histoire.


De nombreux togolais pensent que, la justice qui a signé cet ordre de délogement a mal agi. Les critiques les plus vives abondent sur la toile. Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a été interpellé par les citoyens à agir vite pour redonner la place des us et coutumes au Togo. Car, disent-ils, un tel acte, ne peut pas se passer dans certains pays où sont considérés les garants des us et coutumes.

Yao Junior L

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *