À la UneMondeSociétéSport

« George n’était pas censé mourir ce jour-là, » Hamilton revient sur la mort de Floyd

Un an après la mort de George Floyd, étouffé sous le genou d’un policier blanc le 25 mai 2020 à Minneapolis (Minnesota), et les manifestations d’ampleur inédites qu’elle a déclenchées à travers les Etats-Unis contre les violences policières et le racisme, le célèbre pilote automobile britannique et septuple champion de Formule 1 est revenu sur ce moment tragique qui a créé l’émoi sur toute planète terre.

"George n'était pas censé mourir ce jour-là," Hamilton revient sur la mort de Floyd

Lewis Hamilton s’interroge de nouveau sur l’affaire George Floyd tué il y a un par un policier. « Que signifie justice pour une fille qui a perdu son père ? Pour une femme qui a perdu son partenaire ? Pour un homme qui a perdu son frère ? Que signifie la justice quand la vie d’un homme est volée à cause de rien de plus que la couleur de sa peau ?

Publicité

 George n’était pas censé mourir ce jour-là. Un an plus tard, l’impact de sa vie et c’est une fin injuste. Aujourd’hui, nous allons pleurer George et garder ses proches dans nos prières. Mais comment pouvons-nous parvenir à une vraie justice pour lui, et les nombreuses vies volées avant et après la sienne ?

Nous n’oublions jamais. Nous continuons notre travail. Nous croyons dans un monde où les enfants comme George n’ont pas à se demander si leur père rentrera à la maison le soir. Où chaque noir peut marcher dans la rue avec la croyance que ce monde a été fait pour eux. Nous travaillons à construire un monde égal pour George, pour ses enfants et pour toutes les autres victimes du racisme. Repose en paix George Floyd. Votre temps ici a été trop court. Ton héritage durera toujours. »

Publicité 2
"George n'était pas censé mourir ce jour-là," Hamilton revient sur la mort de Floyd

George Floyd, est mort étouffé sous le genou du policier blanc Derek Chauvin, le 25 mai 2020 à Minneapolis, dans le Minnesota aux États-Unis. C’est une affaire de violence policière américaine lors de laquelle George Floyd, un homme noir, meurt à la suite de son interpellation par plusieurs policiers dont Derek Chauvin.

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page