À la UneAfriqueGhana
A la Une

Ghana : La fille de 13 ans qui avait été envoyée pour tuer Kwame Nkrumah est très malade (vidéo)

Madame Elizabeth Asantewaa, la femme qui avait été envoyée pour commettre un attentat à la bombe contre le premier président du Ghana, le Dr Kwame Nkrumah, sans qu’elle ne le sache, est actuellement dans la douleur. C’est ce qu’a révélé une interview de la Fondation Crime Check.

Selon Elizabeth Asantewa, l’incident s’est produit le 6 mars 1964, lorsqu’à l’âge de 13 ans, elle a eu l’honneur de remettre un bouquet de fleur au Dr Kwame Nkrumah sur la Place de l’Indépendance.

Publicité

La jeune fille ne se doutait pas que le bouquet qui lui avait été remis par le cerveau de l’attentat, Mallam Toura, contenait une bombe qui devait coûter la vie au président Nkrumah.

Lorsque la bombe a explosé, le président n’a heureusement pas été blessé, mais la jeune fille a perdu sa jambe et souffre depuis ce jour fatidique.

Le Dr Nkrumah l’aurait rendue visite plusieurs fois lorsqu’il était président et l’aurait soutenue jusqu’à son renversement.

Selon Asantewaa, elle a été négligée par les gouvernements successifs et n’attend plus que la mort.

La Fondation Crime Check a rendu visite à cette femme et lui a donné de l’argent et quelques articles de ses donateurs.

Crédit photo : atinkanews

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page