À la UneFootballSport

Ghana: Michael Essien apporte son soutien aux homosexuels et se fait détruire sur la toile

Alors que le président de la république du Ghana, Nana Akuffo-Addo a réaffirmé publiquement sa position de ne jamais légaliser cette pratique de l’homosexualité dans son pays. L’ex-footballeur international ghanéen, Michael Essien quant à lui, leur apporte son soutien.

Publicité

C’est l’actualité du moment au Ghana. Le président de la République Ghanéenne dans une déclaration a insisté sur le fait qu’il ne va jamais accepter le mariage des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT) dans son pays. «Je l’ai déjà dit auparavant, permettez-moi en conclusion de souligner à nouveau que le mariage homosexuel n’aura jamais lieu sous mon mandat, le mariage homosexuel ne sera pas légalisé au Ghana pendant mon mandat. Je le répète, cela n’arrivera jamais sous mon mandat, » a-t-il déclaré.

Une déclaration qui semble ne pas plaire à tout le monde. En effet, une personnalité sportive du pays non pas des moindres, Michael Essien ancien joueur des Black Stars et de Chelsea a affirmé son soutien aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT). C’est via son compte Instagram que l’ancien milieu de terrain de 38 ans a apporté son soutien aux homosexuels. « Nous vous voyons, nous vous entendons, nous vous soutenons. Notre communauté LGBTQIA Ghana », a-t-il écrit.

Ghana: Michael Essien apporte son soutien aux homosexuels et se fait détruire sur la toile

Une réaction qui a bien sûr suscité la colère des internautes. Beaucoup atomisé par les injures quant à sa position, Michael Essien s’est senti obligé de supprimer son post d’Instagram.

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page