DiversGhanaSanté

Ghana: Plus de 11.000 volailles tuées par la grippe aviaire

Une épidémie de grippe aviaire a été signalée au Ghana, entraînant la mort de 11 816 oiseaux. Les fermes touchées ont également été mises en quarantaine pour éviter que le virus ne se propage dans d’autres zones.
Sur ce nombre, 5 431 oiseaux ont déjà été tués par la grippe à Boankra, près d’Ejisu dans la région d’Ashanti, tandis que 5 935 ont été tués à Nkawkaw dans la région de l’Est.

Cependant, seulement 450 volailles d’une ferme de Tema dans la région du Grand Accra ont été tuées par la grippe.

Publicité

Confirmation

Confirmant l’épidémie au Daily Graphic à Accra, lundi, le chef de la santé publique et de la sécurité alimentaire, les Services vétérinaires du ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture (MoFA), le Dr Boi Kikimoto, a déclaré que le ministère était déjà au courant des échantillons du virus au laboratoire mondial de référence de l’Organisation mondiale de la santé animale à Pandova, en Italie, pour d’autres tests.

Il a expliqué que c’était une procédure normale parce que c’était le seul endroit avec le laboratoire certifié pour tester le virus et « deuxièmement, ils vont aider à fournir la séquence palindromique du gène de la grippe aviaire pour nous ».

Assurance de la sécurité

Le Docteur Kikimoto a donné l’assurance que le Département des Services Vétérinaires du MoFA a pris toutes les mesures nécessaires pour contenir la situation, ajoutant: « Il n’y a pas lieu de s’alarmer.

Il a également assuré au public que le poulet sur le marché ou dans les supermarchés était sans danger pour la consommation.

Le Dr Kikimoto a conseillé à tous les vétérinaires de district de mettre en place davantage de mesures de contrôle et de veiller à ce qu’il n’y ait pas de mouvement de volailles autour.

 

Crédit photo: Zambia Online

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page