Divers

Ghana/affaire d’une lesbienne violée : Voici la raison cachée derrière l’agression

Elladeevah Ellios, est la lesbienne qui a été violée par quatre hommes pendant deux jours. Ses bourreaux l’auraient d’abord droguée avant de la violer. Après cet épisode horrible qu’elle a vécue, la jeune lesbienne revient aujourd’hui sur les réseaux sociaux avec une autre nouvelle. A en croire cette dernière, elle connait bel et bien l’un de ses agresseurs.

Ghana/affaire d'une lesbienne violée : Voici la raison cachée derrière l'agression

Elladeevah Ellios soutient que l’un des agresseurs était un ami de longue date. Et qu’elle ne sait pas ce qu’elle lui a fait pour mériter un tel traitement.

Publicité

Aussi, un blogueur nommé Nkonkonsa a révélé qu’Ella avait été violée parce qu’elle avait arraché la copine d’un de ses agresseurs. A en croire le blogueur, le jeune homme n’arrêtait pas de lui dire de laisser sa petite amie tranquille. Mais apparemment, Ella a fait fi des avertissements de ce dernier.

Si le gars est fautif dans une certaine mesure c’est parce qu’au départ, il avait demandé un plan à trois avec Ella et sa petite amie. C’est à partir de là qu’Ella a fini par lui arracher la fille et comme cela ne suffisait pas, Ella se moquait toujours du gars. Donc pour se venger, le gars l’a kidnappée et violée pendant deux jours.

Ghana/affaire d'une lesbienne violée : Voici la raison cachée derrière l'agression

Selon les révélations faites par les proches d’Ella, il s’avère que c’est une habitude pour cette dernière. Elle a l’habitude d’arracher les copines des gars. Il est à noter que Elladeevah Ellios est une lesbienne de nationalité nigériane basée au Ghana.

Crédit photo: Gnadoe Magazine

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page