Divers

Ghana : un propriétaire de logements abat froidement un locataire

Un propriétaire de logements, qui aurait tué par balle son locataire à Ofankor à Accra, Ghana dimanche, a été arrêté par la police.

Le suspect du nom de Stephen Nana Kankam, qui est en garde à vue, aurait assassiné Benjamin Okyere, musicien de 31 ans, pour avoir refusé de quitter une chambre qu’il avait loué il y a deux ans.

Publicité

La police a récupéré quatre cartouches usagées chez le suspect.

Le chef des relations publiques du commandement de la police régionale d’Accra, le surintendant adjoint de la police (DSP), Effia Tenge, a divulgué ces informations au Ghanian Times à Accra, mercredi. Elle a déclaré que le 24 mai 2020, vers 13 h 45, la victime, qui était inconsciente et a été escortée par des résidents au poste de police avec plusieurs blessures par balle sur le corps.

Ghana : un propriétaire de logements abat froidement un locataire
Le suspect

DSP Tenge a déclaré que ses voisins ont signalé à la police que le même jour, vers 13 h 33, le propriétaire avait abattu le locataire pour avoir refusé de quitter une chambre qu’il lui avait loué.

Elle a déclaré que la police avait transporté la victime à l’hôpital de police d’Accra, mais qu’elle avait été déclarée morte à son arrivée et le corps avait été déposé à la morgue pour une autopsie.

DSP Tenge a déclaré que lorsque la police dirigée par le commandant de la du district, DSP George Asare, s’est rendue sur les lieux du crime, du sang a été découvert à l’entrée de la porte principale de la chambre louée par le défunt.

Ghana : un propriétaire de logements abat froidement un locataire
La victime

DSP Tenge a déclaré qu’une fouille dans sa chambre avait révélé deux pistolets à pompes chargés respectivement de sept et huit cartouches et de 32 cartouches réelles.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer