Ghana

Ghana : il rentre au pays après 17 ans aux États-Unis et découvre que la concierge est propriétaire de leur maison-(vidéo)

Gibril Mansaray a passé 17 ans aux États-Unis loin de sa famille. À son retour au Ghana il n’y a pas très longtemps, il a découvert que leur concierge avait épousé son père et est désormais propriétaire de leur maison.

Mansaray s’est installé aux États-Unis en 2001 pour étudier et poursuivre sa carrière musicale et se souvient avoir mis beaucoup de passion dans son travail.

Publicité

Il a révélé qu’il a connu des périodes de turbulence en combinant son travail, ses études et sa carrière musicale.

Lors d’un entretien accordé à Ameyaw Debrah, il a révélé$ qu’il n’avait pas assez de temps pour concilier ses études, son travail, sa carrière musicale et la recherche d’un moyen de rentrer au Ghana.

À un moment, il a été confronté à un autre défi lorsque le département de la sécurité intérieure des États-Unis est venu le chercher alors qu’il était en train de se faire naturaliser pour obtenir le statut de citoyen à part entière aux États-Unis.

Grâce à cette reconnexion, il est sorti de l’incarcération plus discipliné, plus alerte, plus concentré et a utilisé cette énergie pour faire avancer sa carrière musicale.

Mansaray a quitté Jersey City pour s’installer à Brooklyn, où il a collaboré avec M1 (Dead Prez) sur son premier single, Streets of Africa. Il a ensuite sorti un autre single avec le rappeur ghanéen Reggie Rockstone.

Alors qu’il était sur le point d’être rapatrié, il reçoit un matin un appel l’informant du décès de son père.

En arrivant au Ghana, Mansaray découvre que la maison de son père est à vendre, la concierge ayant repris la propriété après le décès de son père.

Publicité 2

Il se souvient que la concierge lui a dit qu’elle avait épousé son défunt père et qu’elle avait droit à une partie de la propriété.

Après avoir eu accès au prétendu certificat de mariage entre son défunt père et la concierge, Mansaray a contesté sa légitimité.

Il s’est ensuite rendu en Sierra Leone pour obtenir le testament de son père et est revenu pour réclamer la propriété de son père devant le tribunal.

Crédit photo : atinkanews

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page