Uncategorized

Les gratte-ciel de Pékin s’enfoncent dans la terre

1

Premier bâtisseur de buildings, Pékin fait face à un phénomène inquiétant. Ses gratte-ciel perdent 11 cm de hauteur, chaque année,. Les cherccheurs y voient la conséquence d’une surexploitation des nappes phréatiques. Et d’autres grandes villes aux alentours sont soumises aux mêmes pressions.

Le site du Guardian, sur base d’un rapport de la revue scientifique Remote Sensing, rapporte que la Chine, championne des sommets urbains subit les effets d’un désastre écologique. Et particulièrement la capitale, désormais menacée par un phénomène d’affaissement continu.

 » Pour expliquer ce lent enfouissement des immeubles, les spécialistes de Remote Sensing évoquent le phénomène de « subsidence « . La cause en serait la surexploitation  des sous-sols de la ville. Des dizaines de milliers de puits ont été creusés pour alimenter en eau les terres agricoles. Et ce pompage excessif des nappes souterraines provoque une compression des sols.

 

L’étude évoque les dangers majeurs que ces modifications d’élévation peuvent entraîner pour les transports par chemin de fer sur le réseau autoroutier.

Les scientifiques expliquent que toute la ville s’enfonce, mais que certaines zones sont plus impactées que d’autres.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *