Santé

France: un neurochirurgien se donne la mort dans un CHU

Il était âgé de 36 ans, ce neurochirurgien qui s’est suicidé dans le centre hospitalier universitaire de Grenoble, en France. Selon plusieurs sources concordantes, l’homme a laissé une lettre dans laquelle il évoquait des raisons personnelles qui l’ont poussé au suicide.

Dans un communiqué rendu public, la direction du CHU de Grenoble a fait part du “décès brutal d’un neurochirurgien dans la nuit de mercredi à jeudi survenu dans les blocs opératoires de l’hôpital Michallon“.

Publicité

Plusieurs sources indiquent que la nature de ce décès est un suicide. L’une d’elles, a fait savoir que le médecin, père de trois enfants a écrit une longue lettre dans laquelle il expliquait des raisons personnelles et non professionnelles de son acte.

C’est aux environs de 7h00 du matin que le corps du chirurgien spécialiste en neurochirurgie pédiatrique a été découvert. L’homme avait déjà travaillé à Necker où il s’occupait des enfants malades avant de revenir à Grenoble. D’après les premiers constats, le médecin aurait absorbé des médicaments pour mettre fin à ses jours.

Tout le centre hospitalier universitaire de Grenoble est profondément affecté par cette disparition tragique. “C’est un choc pour tout le monde à l’hôpital“, a fait savoir un confrère.

Ce grand neurochirurgien était “très apprécié par l’ensemble des équipes et reconnu par les étudiants comme un excellent enseignant”, a souligné la direction de l’hôpital, qui parle de “circonstances tragiques“.

Toute la communauté hospitalière ne cache pas sa profonde douleur suite à la disparition de “ce grand professionnel“.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer