MondePolitique
A la Une

Guerre en Ukraine : les États-Unis accusent la Russie de crimes de guerre et envisagent des poursuites

Les États-Unis ont déclaré mercredi que les informations disponibles issues de sources publiques et du renseignement constituent des preuves solides que l’armée russe a commis des crimes de guerre en Ukraine.

« Aujourd’hui, je peux annoncer que, sur la base des informations actuellement disponibles, le gouvernement américain estime que des membres des forces russes ont commis des crimes de guerre en Ukraine », a déclaré le secrétaire d’État Antony Blinken dans un communiqué.

« Nous avons vu de nombreux rapports crédibles d’attaques sans distinction et d’attaques visant délibérément des civils, ainsi que d’autres atrocités. Nous sommes déterminés à faire en sorte que les responsables rendent des comptes en utilisant tous les outils disponibles, y compris les poursuites pénales », a-t-il ajouté.

M. Blinken n’a pas énuméré les cas spécifiques dont les États-Unis ont conclu qu’ils constituaient des crimes de guerre. Mais il a pointé du doigt la dévastation de Marioupol.

« Au 22 mars, les responsables de la ville assiégée de Marioupol ont déclaré que plus de 2 400 civils avaient été tués dans cette ville », a-t-il déclaré.

M. Blinken a précisé que de nombreux sites frappés par les forces russes étaient clairement identifiables comme étant utilisés par des civils. Il s’agit notamment de la maternité de Marioupol, où trois personnes, dont un enfant, sont mortes.

M. Blinken a également cité une estimation des Nations unies selon laquelle 2 500 civils ont été tués ou blessés ailleurs en Ukraine depuis le début de la guerre.

La Cour pénale internationale

Beth Van Schaack, nouvellement nommée ambassadrice itinérante des États-Unis pour la justice pénale internationale, a déclaré que les États-Unis rassemblaient des preuves en vue de les soumettre à toute procédure pour crimes de guerre.

Les affaires pourraient être présentées devant des tribunaux ukrainiens ou dans des pays de la région susceptibles de détenir les auteurs présumés ou de mener des procès in absentia. Elle a également déclaré que la Cour pénale internationale pourrait être un lieu clé, malgré le refus de Washington de ratifier cette institution.

Lire aussi: Ukraine : Poutine peut-il être poursuivi pour crimes de guerre? Sur quoi la CPI va enquêter concernant l’Ukraine ?


« Nous saluons le fait que le nouveau procureur de la Cour pénale internationale a également ouvert une enquête sur la situation en Ukraine », a déclaré Mme Van Schaack.

Poutine peut-il être inculpé ?

Elle a également déclaré que la loi sur les crimes de guerre permet d’inculper des personnes occupant des postes de commandement.

« La doctrine de la responsabilité des supérieurs permet de tenir les commandants pour responsables des actes commis par leurs subordonnés. »

Crédit photo :

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!