À la UneMondePolitiqueUSA

Guerre en Ukraine/ Georges Bush commet une énorme bourde en voulant attaquer Poutine

Georges Bush, l’ancien président américain, aurait voulu s’accuser pour la postérité qu’il n’aurait pas fait autrement. Hier, l’homme qui a déclenché une guerre sanglante en Irak et en Afghanistan a voulu voler dans les ailes de Vladimir Poutine. Attaquant le dirigeant russe sur la guerre en Ukraine, Bush a été victime d’un acte manqué qui en dit long sur les souvenirs qui le tracassent.

Georges Bush doit certainement regretter sa sortie du mercredi 18 mai 2022 à Dallas. L’ex-président américain a donné du grain à moudre à ceux qui pensent encore qu’il est hanté par les fantômes de sa sanglante guerre qu’il a déclenchée en Irak pour assassiner Saddam Hussein. En effet, lors de ce discours axé sur la guerre en Ukraine, Bush qui voulait admonester Vladimir Poutine a fait une sorte d’aveu.

Un aveu qui a pris la forme d’un acte manqué comme le professent les psychologues. Se prononçant sur la guerre en Ukraine, Bush déclare pince sans rire: « Le résultat est l’absence d’équilibre des pouvoirs en Russie et la décision d’un seul homme de lancer une invasion totalement injustifiée et brutale de l’Irak », a déclaré George W. Bush, avant de se rendre compte de sa bourde et tenter de se rattraper. « Je veux dire, de l’Ukraine », s’est-il racheté, mais le mal était fait.


Le silence qui s’est emparé de la salle en disait long sur l’embarras des uns et des autres. Visiblement contrarié, Georges Bush a encore tenté d’édulcorer ses propos: « J’ai 75 ans », s’est justifié George W. Bush, mettant ce lapsus sur le compte de son âge avancé. Et dans un éclair, il a reconnu aussi que son intervention en Irak était brutale et injustifiée. « l’Irak aussi, de toute façon », a-t-il reconnu. Ainsi, après avoir détruit ce pays entre 2003 et 2006, Bush admet avoir mal agi. Mais qui va le juger pour tous ses crimes ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page