À la UneEuropePolitique
A la Une

Guerre en Ukraine/ La Russie fait tomber la ville de Kreminna en 48 H

24H avant le déclenchement officiel de l’offensive majeure sur le Donbass, les Russes ont testé les lignes défensives ukrainiennes dans la ville de Kreminna. Une ville qui sert de verrou avant les combats redoutés de la ville de Kramatorsk. Mais la ville n’a pas tenu longtemps. Les Russes y sont entrés sans grands combats.

La Russie peut se frotter les mains pour avoir rapidement pris une ville du Donbass. L’offensive que craignait Kiev a débuté le lundi par d’intenses bombardements sur tous les points de contacts entre le Donbass russe et le Donbass ukrainien. Moscou peut déjà s’assurer de la prise de la ville de Kreminna. Des combats y ont eu lieu dans la nuit du dimanche, avant que les soldats russes ne fassent tomber la ville.

Cette ville peuplée de 18 000 habitants a été donc prise dans la nuit de dimanche à lundi par les forces russes. 24 H avant, le déluge de feu annoncée par les Russes. Selon des sources locales, la ville de Kreminna est finalement tombée après trois jours de combat. Les Russes avancent ainsi d’un pas vers Kramatorsk, la capitale ukrainienne du Donbass, située à moins de 50 km, qui reste l’un des objectifs de Moscou.

Depuis hier, la bataille du Donbass est lancée. C’est l’Ukraine qui affirme cela. Se basant sur des mouvements de troupes russes et le bombardement de plusieurs sites militaires ukrainiens, dont Kreminna, Zelensky a alerté le monde sur l’offensive. Les deux armées se font face et des combats d’artillerie ont débuté. Ce que tous les spécialistes craignent, ce sera le moment où elles seront au contact dans les faubourgs et autres tranchées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page