À la UneMondePolitiqueRussie

Guerre en Ukraine/ La Russie se retire de l’île aux Serpents pour l’exportation du blé: Kiev jubile

L’armée russe se retire de la fameuse île aux Serpents conquise dès le début de l’offensive en Ukraine. Moscou dit avoir posé un acte de bonne foi pour montrer sa disponibilité à laisser passer les bateaux qui desserviront le monde en céréales. Mais de son côté, l’Ukraine salue la libération d’une zone stratégique. Sans pour autant dire que son armée reviendra sur les lieux.

«Le 30 juin, en signe de bonne volonté, les forces armées russes ont accompli les objectifs fixés sur l’île aux Serpents et ont retiré leur garnison sur place», a indiqué le ministère russe de la Défense, en affirmant que ce geste devait faciliter les exportations de céréales d’Ukraine. Pour la Russie, il s’agit donc de donner des gages de bonne volonté face aux cris du monde entier sur l’imminence dune famine planétaire.

 Mais en Ukraine, le discours est tout autre. L’heure est plutôt à la jubilation. En effet, l’armée ukrainienne a salué «la libération d’un territoire stratégique». «Je remercie les défenseurs de la région d’Odessa qui ont fait le maximum pour libérer un territoire stratégiquement important», s’est félicité le commandant en chef des forces armées ukrainiennes, Valeriï Zaloujniï.

Pour les Ukrainiens, les Russes ne sont pas partis de bonne guerre. L’Ukraine affirme que l’armée de Vladimir Poutine a du quitter les lieux du fait du harcèlement quotidien de sa garnison. Les Ukrainiens disent que l’île était constamment bombardée avec les nouvelles armes fournies par l’OTAN. Ce qui aurait précipité le départ des Russes. Chaque camp interprète donc cet acte selon ses vues.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page