À la UneEuropePolitiqueRussie

Guerre en Ukraine/ L’armée russe lance un dernier ultimatum aux Ukrainiens: « ne tentez pas le destin »

Ce mardi 19 avril 2022, l’armée russe vient de lancer un ultime ultimatum aux soldats ukrainiens. Cet ultimatum concerne non seulement les soldats retranchés à Marioupol, mais aussi ceux qui essaient de résister dans le Donbass. La Russie leur demande de ne pas choisir de mourir. C’est à croire que l’armée russe prépare en représailles des frappes encore plus dévastatrices.

La Russie va frapper fort dans quelques heures ou jours, si les soldats ukrainiens continuent d’ignorer l’ultimatum qu’elle a lancé. C’est ce qu’on peut comprendre du dernier communiqué de l’armée russe ce matin. Quelques heures après le déclenchement de son offensive dans le Donbass, Moscou demande aux Ukrainiens de cesser les combats. L’armée a appelé ce mardi matin « toute l’armée ukrainienne à « déposer les armes », ainsi que les derniers défenseurs de la ville de Marioupol à mettre fin à leur « résistance insensée ».

« Ne tentez pas le destin, prenez la seule décision correcte, celle de cesser les opérations militaires et déposez les armes », a conseillé le ministère russe de la Défense en s’adressant aux forces ukrainiennes. Comme la dernière fois, les Russes ont promis « la vie sauve » aux soldats ukrainiens retranchés à Marioupol dans le site industriel d’Azovstal. Une fois encore, l’armée russe leur demande d’évacuer les lieux.

Pour la Russie, s’ils se rendaient à partir de 12 heures, heure de Kiev (11 heures, heure de Paris) ce mardi 19 avril 2022, les conditions édictées par la Russie seront amplement respectées, à savoir leur garantir la vie sauve. Que vont faire les soldats ukrainiens dont le président annonce qu’ils se battront jusqu’au bout ? Après avoir différé son ultimatum de 48H, Moscou va-t-il reculer encore pour éviter un bain de sang, en paraissant toutefois faible ? Mais le communiqué de l’armée russe est peut-être le dernier avant l’assaut final sur Marioupol.


Sur le même sujet: Guerre en Ukraine/ La Russie fait tomber la ville de Kreminna en 48 H

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page