À la UneMondePolitique

Guerre en Ukraine/ L’armée russe s’empare de la ville de Kherson, Kiev bombardée

L’armée russe qui entourait la ville de Kherson hier, a finalement pris pied dans cette ville du sud. Selon des responsables ukrainiens, la ville est tombée dans l’escarcelle de l’armée de Vladimir Poutine. Sur les autres fronts, la Russie a procédé à des frappes de missiles.

5

L’armée russe s’est emparée de la ville de Kherson, attestent des officiels ukrainiens ce jeudi 3 mars 2022. Sur les réseaux sociaux, Facebook notamment, le maire de Kherson, une ville d’au moins 290 000 habitants du sud de l’Ukraine, a fait savoir que la ville avait été prise par les forces russes. A cet effet, Il a affirmé avoir discuté avec des « invités armés » dans un bâtiment de l’administration de Kherson. Avant sa chute, la ville de Kherson, avait subi d’intenses bombardements.

Il s’agit de la plus grande ville prise par les russes depuis le début du conflit. Une ville tout aussi stratégique que Kiev, Kharkiv ou Marioupol. En effet, Kherson est une ville portuaire importante dans le sud de l’Ukraine. Sa prise permet à la Russie de couper presque définitivement l’accès à la mer à l’Ukraine. Il semble que le plan de Poutine était de couper tout ravitaillement par les eaux avant d’attaquer directement la capitale. Ses avions surveillent l’OTAN à la frontière ouest et ses navires vont prendre position en Crimée.

Dans la nuit, la capitale, Kiev a été l’objet de bombardements lourds comme l’attestent certaines vidéos. Au plan humanitaire, l’ONU alerte sur le fait qu’un million de réfugiés ont fui l’Ukraine à destination des pays voisins.  « Pour des millions d’autres, à l’intérieur de l’Ukraine, il est temps que les armes se taisent pour que l’assistance humanitaire puisse arriver et sauver des vies », a plaidé, Filippo Grandi, le haut-commissaire des Nations unies aux réfugiés.


1

Lire aussi: Ukraine/ Près de 500 soldats russes tués en une semaine de guerre, selon Moscou

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page