À la Une Guinée Politique

Guinée / Alpha Condé lance un défi au Colonel Doumbouya et donne un mot d’ordre

L’ex-président guinéen, Alpha Condé, n’entend plus donner du répit aux hommes du Colonel Doumbouya. Depuis son lieu d’exil, Condé multiplie les communications offensives et défiantes envers ceux qui l’ont renversé le 5 septembre 2021 par la force. Après avoir accusé son ancien chef d’Etat-major d’avoir été derrière le coup d’Etat, il mobilise ses partisans en leur promettant un retour au pouvoir…

Alpha Condé occupe la scène médiatique en ce moment en Guinée. A quelques jours d’une manifestation de l’opposition contre les militaires au pouvoir, lui, entame une campagne de communication. Qui attire absolument les regards vers son lieu d’exil. Entre accusations multiples et règlements de compte sur fond de nostalgie du pouvoir, Alpha Condé prépare ses militants à affronter le Colonel Doumbouya. Pour ce faire, il leur fait espérer un retour aux affaires.

A travers une vidéo qui se partage comme de petits pains sur les réseaux sociaux, Alpha Condé dit avoir tiré les leçons de son éviction du pouvoir. Mais croyant à sa bonne étoile, il pense qu’une possibilité de renverser le cours du destin existe. « J’ai entendu beaucoup de choses, j’ai compris beaucoup de choses… Mais si Dieu le veut bien, nous reprendrons le pouvoir pour faire avancer le pays », affirme Alpha Condé à ses partisans.

Très confiant en l’avenir, Alpha Condé s’engage même dans des promesses de temps. A ses partisans et aux Guinéens, Alpha Condé affirme que « tout rentrera en ordre bientôt ». Harangueur, Condé conditionne ceux qui lui sont encore fidèles. « Êtes-vous prêts ? », a-t-il lancé à ses interlocuteurs au bout du fil. « Restez mobilisés. Faites-moi remonter les numéros de téléphone de tous les présidents de jeunesse et les présidentes des femmes », leur lance Alpha Condé.


Alpha Condé n’oublie pas l’action des hommes qui l’ont renversé. A ce sujet, il pointe du doigt l’incurie du Colonel Doumbouya à propos des grands projets qu’il a initiés en son temps. « Ils ont mis nos routes en mauvais état. Sinon les travaux routiers comme Kouroussa-Kankan-Mandiana, avaient été financés. Idem pour la route Mamou-Faranah-Dabola-Dinguiraye…Mais ils (les militaires au pouvoir, ndlr) ont tout dilapidé », dénonce Alpha Condé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *