AfriqueSport

Guinée/Football: Papa Camara, le héros national, s’en est allé

Une ancienne gloire du football vient de tirer sa révérence. L’ancien milieu offensif du Hafia FC en Guinée et ancienne star de l’équipe nationale guinéenne, Papa Camara, vient de rendre l’âme ce jeudi 04 janvier dans une clinique de la capitale guinéenne, Conakry, ont rapporté des médias locaux.

Un grand nom du football africain vient de s’en aller. Il s’agit de l’ex-international guinéen Naby Laye Camara, dit Papa Camara. L’annonce a été faite par les médias guinéens ce jeudi 04 novembre.

Naby Laye Camara est né en 1951 dans la capitale guinéenne où il a rendu l’âme. Celui que tout le monde surnommait “Papa Camara” n’est cependant pas prêt d’être oublié en raison d’une carrière de football qui a marqué son peuple et le football africain.

Publicité

Guinée/Football: Papa Camara, le héros national, s'en est allé

Coupe d’Afrique des clubs champions 1977

L’une des choses dont se souviennent et se souviendront toujours les guinéens et les Africains est cette fameuse date du 28 septembre 1977 à Conakry lors de la finale retour de la coupe d’Afrique des clubs champions, l’actuelle ligue des champions. Son club, le Hafia FC faisait face à la puissante équipe ghanéenne de Heart of Oaks d’Accra.

Connu pour ses dribbles intelligents, Papa camara, très méticuleux, anima ce jour-là son attaque en délivrant une passe décisive qui a débouché sur l’égalisation. En effet, les Heart of Oaks d’Accra menaient 2-0. Papa Camara avait alors marqué le but de la victoire et permis ainsi à son équipe de remporter la coupe des clubs champions.

Après sa carrière de footballeur, Papa Camara fut entraîneur adjoint du Syli National (l’équipe nationale Guinéenne de football, ndlr) sous Patrice Neveu, et conseiller de Bouba Sampil, quand l’AS Kaloum tenait tête au Horoya AC de Conakry.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Le Heats of Oak ne menait pas. Le score était de 2 buts partout. Papa a marqué de but de la délivrance. Score final 3-2. Au match allé déjà, le Hafia avait gagné 1-0 a Accra. Paix à l’âme de Papa, le sorcier du football.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer