GuinéePolitique
A la Une

Guinée: Soglo et Jonathan ont-ils présenté des excuses au président Alpha Condé ?

Depuis quelques jours en Guinée, une polémique alimente l’opinion publique sur la venue des deux anciens chefs d’Etat béninois et nigérian.

En effet, le président guinéen Alpha Condé aurait déploré le fait que MM Nicéphore Soglo et Goodluck Jonathan soient venus sur son territoire alors qu’il n’a pas donné son autorisation pour cette mission.

Publicité

Pour les médias guinéens, Christopher Fomunyoh qui représente l’une des deux organisations initiatrices de la mission et membre de la délégation aurait été attaqué par le président guinéen.

Alpha Condé n’aurait pas hésité à s’appuyer sur la crise au Cameroun pour dérouler son argumentaire. Le président guinéen aurait demandé si l’organisation de Christopher Fomunyoh avait diligenté des missions pour savoir ce qui se passe avec les séparatistes et avoir des informations sur les différentes répressions.

 Alpha Condé aurait fini par conclure qu’il faut balayer sa demeure avant de voir la saleté chez le voisin. Dans ce contexte, les médias locaux précisent que Goodluck Jonathan ainsi que Nicéphore Soglo auraient présenté des excuses au président guinéen pour la démarche qui avait été adoptée.

Par ailleurs, un courrier informant les autorités guinéennes de l’arrivée de la mission avait tout de même été abondamment relayé dans les médias.

Joint par l’AFP, Christopher Fomunyoh n’a pas voulu faire de commentaires sur cette polémique relative à une excuse présentée par Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo. Pour lui, ce serait une manière de détourner l’attention sur l’essentiel. Il fait remarquer cependant que la mission a été menée en étroite collaboration avec les autorités guinéennes.

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer