Monde

De hauts responsables russes cités dans le piratage autour de la présidentielle américaine

Qui sont ces « plus hauts responsables russes » dans le collimateur de James Clapper, le patron du renseignement national, de Michael Rogers, le chef de la NSA et Marcel Lettre, le sous-secrétaire américain au Renseignement ?

Ces maîtres espions n’ont pas voulu donner de noms lors de leur audition devant le comité aux forces armées du Sénat, jeudi 5 janvier, mais pour eux la cause est entendue : la main du Kremlin est bien derrière l’opération de cyberpiratage russe durant la campagne présidentielle américaine.

« Nous estimons que seuls les plus hauts responsables russes ont pu autoriser les vols et publications de données liées à l’élection américaine », écrivent les trois responsables du renseignement américain dans leur témoignage pour l’audition. Ils font référence à l’intrusion de pirates informatiques, en 2015, sur les serveurs de la convention du Parti démocrate, au piratage de la messagerie du chef de campagne de la candidate Hillary Clinton et à la divulgation de ces informations via le site Wikileaks.

« Cozy Bear et Fancy Bear »

Deux groupes de pirates russes – surnommés Cozy Bear (Ours confortable) et Fancy Bear (Ours chic) – sont soupçonnés depuis près d’un an d’être derrière le piratage. Mais la mise en cause directe du Kremlin, comme maître d’œuvre de l’opération, est plus récente. Un rapport conjoint du FBI et du département de la Sécurité nationale a, pour la première fois, visé le renseignement russe le 30 décembre. Le témoignage commun des trois principales têtes de l’espionnage américain vient donc enfoncer le clou. Reste encore à fournir les preuves concrètes de l’implication de « hauts responsables » russes.

Par ailleurs, le président entrant Donald Trump refuse de donner du crédit à ces accusations contre la Russie. Lui qui avait annoncé qu’il ferait de son mieux afin d’améliorer les rapports entre les Etats-Unis et la Russie

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page