Afrique Technologie

Haweya Mohamed, une femme à la tête du premier hub digital pour la technologie africaine.

Haweya-et-Ammin

Haweya Mohamed est la directrice générale de Afrobytes, le premier hub digital dédié à la technologie africaine en Europe. Là où elle venait très désavantagée, la jeune dame a su faire la différence. En effet, elle cumule à elle seule, des attributs qui ne militent pas forcément en sa faveur. Elle est femme, elle est maman, noire et musulmane. Comme si cela ne suffisait pas, elle s’est lancée dans le business.

Son parcours

Avant de créer Afrobytes avec Ammin Youssouf en 2015, Haweya s’est taillée une belle réputation. La jeune femme a été d’abord au service communication chez Endemol entre 2000 et 2001. Elle a rejoint ensuite, l’équipe d’Isabelle Camus, productrice de « Un Gars, Une Fille ». On note également une expérience chez Chanel 4 International.

A son retour à Paris, elle rejoint la communauté de RTL, où elle est restée dix ans. C’est à ce moment là, qu’elle a décidé de créer sa propre entreprise. A ce propos, elle déclare : << J’ai toujours eu dans l’idée de développer une structure autour d’une histoire proche de moi >>, confie la Somalienne d’origine.<j’étais aussi consciente que le continent n’était pas raconté comme il devait l’être >

Une réponse à plusieurs besoins

A 39 ans, Haweya Mohamed compte sur son expérience de l’Afrique pour mener à bien les objectifs qu’elle s’est fixés. En effet, elle a sillonné le continent, du Maroc à l’Afrique du Sud, en passant par le Kenya, l’Ethiopie, le Djibouti, l’Ouganda et bien sûr, la Somalie, son pays d’origine. C’était dans le cadre de voyages personnels, mais aussi de Stand Up For African’s Monthers (AMREF), une ONG de santé publique visant à ralentir la mortalité maternelle. Son siège est basé à Nairobi, au Kenya. Haweya y exerce comme administratrice depuis 2010. Aussi, ces voyages l’ont-elle permis de prendre conscience d’un certain nombre de besoins chez les jeunes actifs africains, comme la visibilité, les financements, la mise en place de partenariats solides pour grandir.

328a9723-re


Les objectifs visés

L’objectif visé par Haweya et Ammin, c’est que Paris devienne le passage clé pour fédérer les gens via la conférence d’Afrobyte. Cette conférence qui donne l’opportunité aux acteurs de la technologie « de se rencontrer, de se serrer la main, de manière innovante, dans des perspectives de développement pérenne  ».  La rencontre aura lieu les 8 et 9 juin à Paris. Elle se consacrera à la question du consommateur africain : acteur déterminant pour les entreprises occidentales.

Haweya veut raconter l’histoire de l’Afrique autrement. Une histoire racontée par les Africains eux mêmes: et elle est sur la bonne voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *