AfriqueSociété

Niger: un homme brûlé vif par la foule. Explication

A Niamey, un homme a été brûlé vif après avoir été accusé d’homicide. La victime a été accusée d’avoir assassiné, à coup de pelle, un agent de la mairie, en l’occurrence un gardien, du nom de Niandou. Selon les informations, les faits se sont produits dans les environs du CEG 11.

Les médias locaux qui font le relais de l’information, font savoir que, tout est parti d’une bagarre publique. A l’issue de cette bagarre, la foule en colère, avait reconnu que, l’un des individus n’était autre que, celui qui a tué le gardien de la mairie. C’est dans cette cacophonie que l’homme a été lynché, puis brûlé vif, avant même que les autorités ne réagissent.

Publicité

Alertée, la police n’a pu que constater les dégâts. Elle a ouvert une enquête.

Au sein de la population, les réactions sont diverses. Certaines personnes n’ont pas apprécié la Loi de Talion qui a été appliquée, d’autres par contre, se réjouissent de cette forme de justice.

Selon 225 news, « ce n’est pourtant pas la première fois que des présumés voleurs ou autres criminels, subissent pareille réaction au Niger, et dans des pays voisins. Mais, le fait que cela se passe à Niamey, la capitale, et en pleine  journée, a amplifié les faits ».

Au Niger, ces derniers temps, l’on apprend que, certains quartiers ont enregistré des évènements douloureux, comme des cas d’homicide, ou de meurtre. Le quartier de Koira Tégui figure parmi les zones incriminées. Des témoignages font état de ce qu’en l’espace d’un mois, au moins deux personnes ont été tuées pour des faits presque assez banals.

Publicité 2

selon un habitant de la localité, la réaction tardive des premières autorités sur place en est une cause. Et les populations excédées, ne peuvent que se faire justice elles-mêmes. Face à ces situations très déplorables, les autorités, notamment la police, gagneraient a réagir avec promptitude. La vie humaine n’en sortira que préservée.

Yao Junior L

Articles similaires

Un commentaire

  1. Nous au Niger on ne connait pas ses genres des choses banals. Même s’il devrait être tué il ne devrait pas être brûler. Ça c’est hunumaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page