Divers
A la Une

Un homme emprisonné à tort pendant 20 ans reçoit une somme énorme en guise de dédommagement

Un homme emprisonné à tort pour le meurtre de sa petite amie a reçu 11 millions de dollars du comté de Riverside. Horace Roberts a passé plus de 20 ans en prison avant d’être disculpé par des preuves ADN en 2018.

Ce dédommagement met fin à un procès fédéral intenté par Roberts, aujourd’hui âgé de 63 ans.

Publicité

Dans sa plainte du 28 septembre 2020, Roberts a allégué que les enquêteurs l’avaient piégé pour le meurtre de sa petite amie en falsifiant un rapport de police. Selon lui, les enquêteurs ont omis de remettre des preuves clés aux procureurs.

« Tout au long de leur enquête, la partie défenderesse a supprimé les preuves physiques, les témoins oculaires et les documents qu’ils ont obtenus impliquant Harris Sr. et les membres de sa famille. En agissant de la sorte, la partie défenderesse a laissé les vrais tueurs en liberté et s’est concentrée sur un homme innocent », peut-on lire dans l’action en justice.

Roberts a été condamné en juillet 1999 pour meurtre au second degré. Selon l’enquête, sa petite amie Terry Cheek avait disparu la nuit du 13 avril 1998 et n’était jamais arrivée à son poste de nuit chez Quest Diagnostics, où ils travaillaient ensemble.

Quatre jours plus tard, son corps a été retrouvé le long de l’autoroute près du lac Corona, et les gens ont immédiatement soupçonné Roberts, qui, selon des collègues de l’entreprise, avait une liaison avec Cheek, bien qu’elle soit mariée.

Lorsqu’il a été interrogé par les enquêteurs, Roberts a menti au sujet de cette liaison, par honte et embarras selon ses avocats, mais les détectives ont considéré que ce mensonge était une forme de dissimulation de son meurtre.

Ses mensonges ont été utilisés contre lui par les procureurs lors des procès. Ce qui a aggravé les choses, c’est qu’un camion lui appartenant a été retrouvé près de la scène du crime. Une montre trouvée près du corps de Cheek, qui appartenait également à Roberts, est devenue la principale base sur laquelle il a été condamné à une peine de 15 ans à perpétuité pour meurtre au second degré.

De sa cellule de prison, Roberts a contacté le California Innocence Project et, au cours de la décennie suivante, les avocats ont demandé des tests ADN sur les ongles de Cheek, la montre trouvée près de son corps et la corde utilisée pour l’étrangler.

Publicité 2

En 2017, l’Innocence Project a effectué des tests ADN plus sophistiqués qui n’étaient pas disponibles au moment du procès en 1998. Roberts a été le 3 octobre 2018, disculpé après un examen des preuves médico-légales. Googie Harris et Joaquin Leal ont ensuite été arrêtés pour le meurtre de Cheek. Harris était le mari de Cheek et Leal est le neveu de Harris. Tous deux ont plaidé non coupables, selon l’Associated Press.

Avant son incarcération, Roberts était père de deux enfants et travaillait en tant que superviseur chez Quest Diagnostics à San Juan Capistrano. Il avait auparavant servi pendant huit ans et demi dans le corps des Marines.

Crédit photo : facetofaceafrica

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page