Technologie

Huawei: le géant chinois se prépare déjà à voir ses ventes s’effondrer

Le deuxième fabricant mondial de téléphones, Huawei, a révélé que la société chinoise perdrait environ 30 milliards de dollars au cours des deux prochaines années en raison de l’interdiction stricte imposée par les États-Unis sur ses produits et services.

Donald Trump a interdit toutes les ventes de téléphones portables et de composants Huawei et a également mis en garde les entreprises américaines et leurs alliés d’éviter de traiter avec Huawei, car selon Trump l’entreprise chinoise espionne d’autres gouvernements en utilisant ses équipements à la demande du Gouvernement chinois.

Publicité

Les tensions entre le gouvernement américain et le géant chinois de la technologie se sont accentuées depuis que Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei, a été arrêté à Vancouver, Canada, en décembre, à la demande des autorités américaines. Meng a été accusée d’avoir tenté d’échapper aux sanctions américaines contre l’Iran en tentant de vendre du matériel au pays. Depuis lors, parallèlement à la guerre entre les États-Unis et la Chine, les États-Unis ont imposé des restrictions commerciales au géant chinois.

“Nous n’avions jamais pensé que la détermination des États-Unis à attaquer Huawei serait aussi forte et ferme”, a déclaré Ren lors d’une table ronde tenue au siège de la société à Shenzhen, soulignant que le chiffre d’affaires de Huawei serait d’environ 100 milliards de dollars – en baisse de l’objectif précédent qu’il avait fait en février de 125 milliards de dollars en 2019

“… Nous ne pouvons pas obtenir des composants, ne pouvons pas participer à de nombreuses organisations internationales, ne pouvons pas travailler en étroite collaboration avec de nombreuses universités, ne pouvons rien utiliser avec des composants américains et ne pouvons même pas établir de connexion avec des réseaux utilisant de tels composants.”
“La situation actuelle de la société n’est pas causée par les entreprises américaines, mais par les perspectives différentes de certains politiciens”, a déclaré Ren, tout en comparant l’état actuel du géant de la technologie à un “avion gravement endommagé”. “Je pense que les deux parties vont en souffrir. Personne ne va gagner. ”

En mars, le géant de la technologie, Huawei, a intenté aux États-Unis une action en justice contestant la constitutionnalité d’une loi sur la sécurité nationale empêchant le gouvernement des États-Unis et ses sous-traitants d’utiliser le matériel Huawei.

Pub


Huawei se prépare déjà à voir ses ventes s’effondrer

La première moitié de l’année 2019 était des meilleures pour Huawei. La firme chinoise se voyait déjà numéro une, devant Samsung, dans les deux ans à venir. Un objectif qu’il faudra repousser puisque Huawei prédit lui-même un effondrement de ses ventes de l’ordre du 40 à 60%. Parmi les victimes des sanctions américaines, on retrouverait le Honor 20 de sa filiale Honor, mais également le Mate X, téléphone pliable présenté lors du dernier MWC.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer