USA

People: Humiliante anecdote de Mariah Carey sur Michelle Obama

La chanteuse américaine Mariah Carey était récemment sur le plateau de l’émission Watch What Happens Live présentée par Andy Cohen. La chanteuse a profité de cette occasion pour raconter une anecdote quelque peu humiliante concernant l’ex-première dame des Etats-Unis, Michelle Obama.

Les faits remontent à l’année 2013. A cette époque, la chanteuse Mariah Carey était encore mariée à Nick Cannon l’interprète de Phuckin’ Awesome.

Publicité

Ils ont donc pris part à la cérémonie nationale d’illumination du sapin de Noël, à Washington en présence de Michelle Obama. Au moment des présentations, l’ex-First Lady prend l’enfant dans ses bras et : “Rocky l’un des fils de Mariah Carey a vomi sur la robe de Michelle Obama et c’était un des moments les plus humiliants qui ait pu m’arriver. Elle était en mode :

L’épouse du 44e président des États-Unis répond alors, non sans humour, à l’enfant : «Grâce à toi, je ne pourrai jamais porter cette robe à nouveau, Rocky. Donc merci.»

People: Humiliante anecdote de Mariah Carey sur Michelle Obama

Il faut dire que cette humiliation dont Michelle Obama a été victime a été causée par Morocan le fils de la chanteuse et frère de Monroe jumeaux fruits de son union avec le chanteur et comédien Nick Cannon. Avec leurs enfants (âgés de 2 ans, ndlr),

Plus tard, dans le talk-show, la diva s’est remémorée d’un autre moment embarrassant et c’était durant les Golden Globe. Ce soir-là, elle avait pris la place, accidentellement de Meryl Streep.

 

Crédit photo: Madame Figaro

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer