AfriqueSport

Ghana: ”L’hyperactivité s3xuelle des joueurs ruine le championnat local”, dénonce un entraîneur

Voici les faits ainsi dénoncés par un entraîneur local. Malik Jabir, attaquant du Ghana dans les années 60 et 70, explique ainsi que le championnat local perd en qualité, car les joueurs sont loin de mener une vie de monastère.

Publicité

Entraîneur de l’Ashanti Kotoko au Ghana, il affirme:

« Beaucoup de joueurs ne tiennent pas 90 minutes en courant. Et vous savez pourquoi ? Parce qu’ils se fatiguent avant les matchs et ne s’entraînent pas comme ils le devraient, parce qu’ils s’adonnent trop au s3xe »

En 2012, la femme de Kevin-Prince Boateng, affirmait que son mari avait une trop grande activité s3xuelle. C’est pourquoi ses performances physiques sur le terrain avaient chuté. Ainsi le sport de haut niveau et la s3xualité ne font guère bon ménage.

Aujourd’hui, c’est l’ancien international ghanéen, devenu entraîneur dans son pays, qui relance le débat.

Malik Jabir a également dénoncé le manque de gestion du temps libre des joueurs. Il a donné un conseil aux joueurs. « Il y a un temps pour tout. Un temps pour le s3xe, un temps pour le football, mais si tu mélanges les deux tu n’iras nulle part ».

Tags

Adjoba Koto

Hello, je suis Adjoba Koto, j'adore l'Afrique, la culture africaine, lire, écrire, danser, cuisiner. Je suis une grande passionnée du monde digital. Merci à tous pour vos messages. +225 89686134 akoto@Afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer