Politique

Voici comment Idi Amin Dada a fait exécuter entre 100 et 300 000 personnes en 8 ans

Ancienne colonie britannique, l’Ouganda est un pays pas très connu en Afrique pourtant il a une histoire assez particulière. Le Premier Ministre Anglais, Churchill, le qualifiait de « perle de l’Afrique ». Un paradis, mais gouverné par  »un tyran » selon les observateurs.

Publicité

Mais celui qui aura marqué par le sang l’histoire de ce pays est Idi Amin Dada,  »l’un des pires dictateurs du 20e siècle ». En 8 ans de règne, il aurait réussi à envoyer à la mort entre 100 et 300 000 personnes.

Idi Amin Dada avait imposé un régime sanguinaire à l’Ouganda de 1971 à 1979. En 1952, Idi Amin Dada s’engage dans les troupes coloniales britanniques de l’Afrique de l’Est, les King’s African Rifles, avec lesquelles il participe à l’écrasement sanglant de l’insurrection nationaliste Mau-Mau au Kenya.

Voici comment Idi Amin Dada a fait exécuter entre 100 et 300 000 personnes en 8 ans

Voici une révélation de « l’express » qui raconte mieux comment il en finissait avec ses victimes.

« beaucoup furent torturées, dynamitées en groupe, ou tuées à coups de massue, leurs corps jetés aux crocodiles du Nil, leurs restes encombrant les turbines du barrage hydroélectrique d’Owen Falls, ou brulés dans la savane, ou laissés aux vautours. D’autres infortunés furent fusillés publiquement, couverts d’un tablier blanc pour que le sang soit ainsi mieux visible. D’autres, encore, maintenus la tête sous l’eau jusqu’à la noyade, ou étouffés par leurs sexes coupés et enfoncés dans leur gorge, ou bien écrasés par des chars à l’intérieur des casernes ».

Voici comment Idi Amin Dada a fait exécuter entre 100 et 300 000 personnes en 8 ans

Le sanguinaire dictateur ougandais s’est éteint à Djedda, en Arabie saoudite, sans jamais avoir été jugé. Celui qu’on avait surnommé le  » boucher de l’Afrique  » est mort en 2003 dans un lit d’hôpital en Arabie saoudite. L’ancien dictateur ougandais Idi Amin Dada, qui était âgé de soixante-dix-huit ans, avait trouvé refuge à Djedda, en Arabie saoudite, après avoir été chassé du pouvoir en avril 1979 par des soldats du Front national de libération de l’Ouganda (FNLO) et l’armée tanzanienne.


Voici comment Idi Amin Dada a fait exécuter entre 100 et 300 000 personnes en 8 ans

«Je n’ai pas de remords, déclara-t-il, il y a quelques années, lors d’une rare interview. Juste de la nostalgie.»

Voici comment Idi Amin Dada a fait exécuter entre 100 et 300 000 personnes en 8 ans

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!