Inspiration

Il achète la banque qui a refusé de lui accorder un prêt de 12 800 dollars il y a 17 ans

Il y a 17 ans, une banque a rejeté sa demande de crédit d’entreprise. Aujourd’hui, il est propriétaire de cette même banque.

L’homme d’affaires Adam Deering, 39 ans, a pris sa revanche 17 ans après qu’une banque a refusé de lui accorder un prêt, le jugeant « trop jeune et inexpérimenté », rapporte Elite Readers.

Publicité

Deering, qui dirige aujourd’hui cinq entreprises de plusieurs millions au Royaume-Uni, a été confronté à difficultés lorsqu’il a commencé son parcours professionnel désormais couronné de succès. Parmi les choses qui l’ont le plus motivé, il y a eu le refus d’un prêt il y a 17 ans.

L’entrepreneur de Manchester, alors âgé de 22 ans, avait besoin d’argent pour lancer son entreprise. Il s’est adressé à une banque pour obtenir un prêt de 12 800 dollars. Mais la banque a rejeté sa demande, affirmant qu’il était « trop jeune et inexpérimenté. »

M. Deering a finalement eu la revanche tant attendue. Il a dépensé 580 000 dollars pour acheter la même banque.

Selon la LADbible, l’homme d’affaires a déclaré : « J’ai toujours cru fermement que si vous travaillez assez dur pour réaliser votre rêve, alors tout est possible. J’ai quitté mon emploi de vendeur à 21 ans parce que je savais que j’avais tout pour lancer une entreprise prospère, mais je n’avais pas un sou à ma disposition et j’avais donc besoin d’un prêt bancaire. Je leur ai présenté un plan d’affaires complet et j’ai demandé 12 800 dollars, mais le directeur de la banque ne m’a pas pris au sérieux. »

Le chef de cinq entreprises différentes représentant plusieurs millions de dollars a ajouté qu’à l’époque, il allait consacrer toute son énergie au plan qu’il avait présenté à la banque. Mais lorsque le directeur a décliné sa demande parce qu’ils ne pouvaient pas prendre de risque, il a été dévasté.

Dans les mois qui ont suivi le refus de la banque, Deering a eu du mal à joindre les deux bouts.

« Sans l’argent, j’ai passé quatre mois à faire des appels téléphoniques à froid depuis le sol d’un petit bureau parce que je ne pouvais même pas m’offrir un bureau et une chaise. Ces premiers mois ont été si difficiles, ne sachant pas si j’allais pouvoir le faire fonctionner et ne sachant pas si je serais capable de payer mes factures. »

Publicité 2

Malgré les difficultés, Adam a refusé de renoncer à son rêve. Son travail acharné a commencé à porter ses fruits lorsqu’en 2014, il a vendu sa société de gestion de dettes pour un montant impressionnant de 6 millions de dollars.

Aujourd’hui, Adam Deering est un homme d’affaires très respecté qui dirige la société de gestion de dettes Hanover Insolvency et la société funéraire Pride Planning, ainsi que plusieurs autres sociétés multimillionnaires.

Crédit photo : connecticutpost

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page