FranceReligion
A la Une

« Il faut que les hommes et les femmes aient exactement la même place dans la religion musulmane », dixit la première femme imam de France

L’islamologue et première femme imam de France Kahina Bahloul était l’invitée le lundi 9 septembre 2019 de la matinale de Jean-Jacques Bourdin, une émission qui passe aux antennes de BFM TV. Selon elle, « il est important pour la religion musulmane d’instaurer un nouveau paradigme où les hommes et les femmes ont exactement la même place au sein des lieux de culte ».

Publicité
« Il faut que les hommes et les femmes aient exactement la même place dans la religion musulmane », dixit la première femme imam de France

Samedi 7 septembre 2019, deux femmes imams, Anne Sophie Monsinay et Eva Janadin, avaient dirigé une prière à Paris, une cérémonie inédite en France devant une soixantaine de personnes.

« Les femmes peuvent être imams, prendre en charge le ministère religieux au même titre que les hommes, et que les salles de prières puissent accueillir les femmes de manière respectueuse et digne », a expliqué Kahina Bahloul estimant ce n’est plus « acceptable » le fait que les lieux de culte traditionnels, la salle de prière principale soit dédiée aux hommes.

Dans l’émission, cette femme imame a considéré que « le voile n’est pas une obligation religieuse », car selon elle, elle a « beaucoup étudié les textes et (je) considère que le texte coranique n’oblige pas la femme à se voiler les cheveux.

Diplômée en islamologie de l’Ecole pratique des Hautes études, Kahina Bahloul est la première femme à avoir été nommée imame. La France compte à ce jour, trois femmes imames.

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer