People

« Il nous a abandonnés » : Eudoxie Yao parle de son père …

Pour la première fois, Eudoxie Yao s’est exprimée sur son passé. Selon le récit de la femme d’affaires ivoirienne, son enfance a été la plus difficile qui soit. La chanteuse aurait été abandonnée par son père dès sa tendre enfance.

En plus de différents business, Eudoxie Yao s’est engagée dans une carrière d’artiste chanteuse depuis 2018. Cumulant cinq ans de carrière à ce jour, la jeune femme est de plus en plus conviée à des émissions télévisées. Dans la journée d’hier, elle était l’invité d’un plateau télé. Une émission au cours de laquelle, ses fans ont eu droit à une bonne dose de confidences.

5

Eudoxie Yao a dû ressasser son passé assez douloureux à en croire la mélancolie dans laquelle elle relatait les faits. La go bobaraba a révélé que ses frères et elle avaient été élevés par leur mère toute seule. Son géniteur les aurait abandonnés alors qu’ils étaient encore tout-petits

« Ma maman nous a élevés seule sans notre père. Il est parti quand nous étions très petits. Je pense qu’il est décédé, sinon il allait chercher à voir ses enfants. Il nous a abandonnés, c’est ma maman qui a payé nos études » a raconté Eudoxie qui n’a malheureusement pas pu bénéficier d’une figure paternelle aussi longtemps qu’elle aurait souhaité.


1

D’ordinaire joviale, les téléspectateurs et internautes ont pu lire une grosse tristesse sur le visage de l’artiste chanteuse. Ses yeux larmoyants ont suscité de vives émotions. Sur la toile, ils lui envoyaient des messages d’encouragement et saluaient sa bravoure. Même si les fans sont épris de compassion, elle, Eudoxie Yao quant à elle, loue le courage de sa maman à qui elle témoigne une totale reconnaissance.

Maman d’un jeune garçon, Eudoxie s’est fait connaître sur les réseaux sociaux il y a plusieurs années. Elle est progressivement devenue une figure imposante dans la sphère du showbiz ivoirien. La jeune maman s’en sort plutôt bien entre ses affaires et sa carrière d’artiste chanteuse.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page